Graham Coxon

0 J'aime
Epingler
Graham Coxon
DR
Graham Coxon

Avec Damon Albarn, Graham Coxon est l’autre bon génie de Blur, l’un des surdoués de la pop anglaise de ces vingt dernières années. Artiste total, capable de chanter, de jouer d’une multitude d’instruments et de composer, mais aussi de peindre, Coxon a joué la guitare lead pour Blur de 1989 à 2002, les meilleures années du groupe, avant de partir confirmer une carrière solo déjà bien entamée à la fin des années 1990. La rupture avec Blur était le résultat de dissensions liées à l’alcoolisme et au caractère spécial de Coxon, pas toujours à l’aise avec la célébrité et l’industrie musicale. Durant la décennie suivante, ses disques seront l’une des meilleures, sinon une des seules, raisons d’écouter de la brit pop avant que Miles Kane et Eugene McGuinness ne viennent reprendre le flambeau. On conseillera notamment 'The Kiss of Morning' (2002), 'Happiness in Magazines' (2004), 'Love Travels at Illegal Speeds' (2006). En 2009, le guitariste reprend du service avec Blur tout en sortant un nouveau disque personnel en 2012, 'A+E', qui prouve que le songwriter n’a rien perdu de sa superbe. Au Café de la Danse, Graham Coxon se fera une joie de donner un vrai coup de peps à sa panoplie de tubes.

Par EC