Housse de Racket + Kid Bombardos + The Dodoz

0 J'aime
Epingler
Housse de Racket + Kid Bombardos + The Dodoz
Kid Bombardos

Leur nom est un peu nul, mais les Kid Bombardos ont pourtant la classe des premiers Strokes et la gouaille des débuts des Kings of Leon. On y trouve aussi un peu de pop anglaise à la Libertines ou du punk new-yorkais façon Modern Lovers. Bref, de beaux augures pour ces Bordelais. Il faut dire que la ville a toujours connu une scène rock vivace et fertile, des célèbres Noir Désir aux cultes Strychnine… Contrairement à ses aînés, le chanteur Vincent Martinelli a décidé de prendre anglais première langue. Bien lui en a pris, ce choix stratégique permettra sans doute aux Kid Bombardos de percer à l’étranger. Ils le méritent, si l’on en juge par leur excellent single "I Round The Bend" (un clin d’œil à Creedence Clearwater Revival ?), un tube qui fait mouche et qui restera, c’est certain. Depuis 2009, ces trois frères accompagnés par un ami d’enfance font comme la petite bête, ils montent, ils montent. Leur premier disque, 'Turnin’ Wrong', a recueilli d’excellentes critiques et le bouche à oreille fonctionne bien.

Les Housse de Racket sont quant à eux plus branchouilles, comme en témoigne l’intérêt que leur porte la marque A.P.C., qui distribue leur disque dans ses boutiques. N’hésitant pas à chanter en français et à lorgner du côté des synthés et des années 1980, ce duo originaire de région parisienne est en fait capable du meilleur ("Synthétiseur"), comme du pire ("Oh Yeah", un tube pas franchement original). A voir si leur musique peut se transcender en public à la Cigale ce 1er juin.

Pour clôturer la soirée, un troisième groupe français rejoindra d’ailleurs ces deux pointures. Il s’agit des Dodoz (à ne pas confondre avec leurs homonymes américains The Dodos), un groupe toulousain formé en 2004. Contrairement aux deux groupes précédents, la musique des Dodoz est clairement insignifiante, voire anachronique et trop datée début des années 2000. Il n’en reste pas moins que ce concert à la Cigale rassemblera trois groupes hexagonaux qui connaissent un certain succès, une façon intéressante de souligner le dynamisme actuel de la scène française.

Par EC

Téléphone de l'événement 01 49 25 81 75
Site Web de l'événement http://www.lacigale.fr