Kool Keith, Kutmasta Kurt

0 J'aime
Epingler
Kool Keith, Kutmasta Kurt
Kool Keith

Kool Keith est une légende du rap, un ténor du hip-hop, un vieux de la vieille. Avec son groupe les Ultramagnetic MC’s, il a fait partie des meilleures formations old school de la côte Est des Etats-Unis (plus précisément du Bronx, pas vraiment un repaire d’enfants de chœur) en sortant le chef-d’œuvre 'Critical Beatdown' en 1988. Après ce coup de maître, le groupe n’arrivera pas à retrouver une telle verve, et la carrière solo de Kool Keith va alors prendre son envol pendant les années 1990. Hésitant entre underground radical et ambitions mainstream, le rappeur ne cesse de se réinventer pour réussir au-delà d’un noyau dur de fans. Le deuxième effet Keith Kool (elle était trop tentante), c’est donc le principe des alter egos, qui se multiplient au fil des années : Dr. Octagon, Black Elvis, Dr. Doom... S’il ne sait pas rester en place, Kool Keith ne sait pas non plus tenir la distance. A chaque fois qu’il réussit un album, le suivant est un ratage complet. On retiendra surtout de sa pléthorique discographie 'Dr. Octagonecologyst', 'Black Elvis/Lost In Space', 'Diesel Truckers' et enfin le fantastique 'The Return Of Dr Octagon', pépite méconnue du rap des années 2000. La plupart de ses meilleurs disques ont été produits par Kutmasta Kurt, qui l’accompagnera également le 29 mai au Glazart. La personnalité de Kool Keith étant assez atypique, et son œuvre unique en son genre, c’est un concert qui risque de rester dans les mémoires.

Par Emmanuel Chirache