Le meilleur de votre ville

La Chaise (les tabourets) : une belle association musicale

Pour des concerts intimistes et pas banals

Visuel du nouvel album de Norberto Lobo, 'Fornalha' (three:four records)

Visuel du nouvel album de Norberto Lobo, 'Fornalha' (three:four records)

Vendredi dernier, on s'est donc retrouvé aux concerts des guitaristes lisboètes Norberto Lobo et Filipe Felizardo, organisés par l'association La Chaise (les tabourets) dans un bel appartement près du très chic boulevard des Batignolles. Fondée en 2010, La Chaise (les tabourets) organise ainsi régulièrement des concerts pointus autour des instruments à cordes dans de jolies petites salles (la Mécanique Ondulatoire, le Petit Bain, le Chinois de Montreuil...) ou au sein de lieux souvent inattendus - en appartements, dans les Voûtes du 13e, ou au cinéma Le Louxor.


Evidemment, si cela donne lieu, comme vendredi dernier, à quelques enthousiasmants récitals de guitare solo en open-tuning dans la grande tradition primitive-folk de John Fahey, Robbie Basho ou Peter Walker (invité par l'association le 31 octobre dernier à la BPI du Centre Pompidou), les concerts organisés par La Chaise (les tabourets) représentent également de belles occasions de se plonger dans l'univers des drones et de la musique expérimentale sur des instruments traditionnels : par exemple avec la vielle à roue de Yann Gourdon, le banjo (parfois joué à l'archet) de Paul Metzger ou le luth hypnotique de Jozef Van Wissem - dont se souviennent probablement les spectateurs d''Only Lovers Left Alive', le dernier film de Jim Jarmusch.


Gravitant parmi la galaxie de quelques excellents musiciens parisiens - comme le groupe Arlt ou le guitariste Eric Chenaux - La Chaise (les tabourets) est à retrouver et à suivre sur son site et son compte Facebook, à travers lequel l'association n'hésite d'ailleurs pas à proposer quelques liens vers de passionnants expérimentateurs sur cordes.


Pour en savoir plus : http://lachaiselestabourets.wordpress.com/



City links

Global links