Meshell Ndegeocello

0 J'aime
Epingler
Meshell Ndegeocello
fermatta - cc
Meshell Ndegeocello
Née à Berlin et élevée à Washington DC, Meshell a adopté le nom de « Ndegeocello » à l'adolescence, nom qui veut dire « libre comme l'oiseau » en Swahili. Elle a découvert son don musical sous la tutelle de Jacques Johnson, saxophoniste de Jazz. Très vite courtisée par plusieurs labels dont Paisley Park de Prince, elle fut la première artiste féminine à signer chez Maverick Records en 1993, le label de Madonna. Elle sort alors son premier album « Plantation Lullabies » en pleine féerie du grunge rock. Elle rencontre un gros succès d'estime dès la parution de ce premier opus, dont la couleur musicale annonce tout le courant « Nu Soul ». Meshell Ndegeocello a notamment été nominée 3 fois aux Grammy Awards, dans la catégorie « Meilleure nouvelle artiste », et a été élue bassiste de l'année par le magazine "Bass Player Magazine" (Meshell Ndegeocello est la 1ère femme à recevoir cet honneur). Sa carrière est parsemée de collaborations prestigieuses avec Chaka Kahn, Herbie Hancock, Joshua Redman, Sting, Steve Coleman ou encore Marcus Miller... Après une tournée en janvier dernier et un passage très remarqué cet été à jazz à La Villette, ne ratez pas Meshell NDegeocello le 22 novembre au New Morning.