Micky Green

Musique, Pop
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Micky Green

Découverte en 2007 avec le single “Oh”, Micky Green a fait sa réputation avec une pop rythmée et minimaliste, où les claquements de doigts et les chœurs chuchotants constituent le gros de l’accompagnement. Ancienne mannequin, la jeune femme écrit et compose des morceaux espiègles et légers, à l’instar de “Begin to fade” ou du plus récent “T.L” (pour « true love »). Fan des B52’s et de James Brown, elle a su mettre à profit ces influences dans ‘Honky Tonk’, un deuxième album plus affirmé, sorti en 2010. Dans ce nouvel opus, où elle a joué presque tous les instruments elle-même, l’Australienne associe désormais sa batterie – dont elle joue depuis l’âge de 11 ans – à une fanfare de cuivres et de claviers, pour un résultat résolument plus funky. Au Nouveau Casino le 20 juin, la blonde platine saura prouver qu’elle est bien plus qu’un joli minois.

Par Anaïs Bordages