Quatuor vocal

0 J'aime
Epingler
Quatuor vocal

Soprano, alto, ténor et basse, une parfaite combinaison de hauteurs pour nous faire découvrir les chants anglais et français de la fin du XVIe siècle. Drôles de dialogues vocaliques a cappella entre deux pays voisins, aux cultures et aux langues bien différentes.

Côté « anglish », on chantera des madrigaux. Ce nom ringard prête à sourire il est vrai. Il contient cependant la fraîcheur de la Renaissance et les premières touches de musique baroque. Loin des chants grégoriens austères, le madrigal profane et romantique met en scène les plus belles poésies, Shakespeare y compris. Les principaux compositeurs à découvrir sont Weelkes, Morley ou encore Wilbye.

De notre côté de la Manche, c'est le style de la chanson qui s'est développé. A travers leurs mélodies sautillantes, le très poignant "Mignonne, allons voir si la rose" de Guillaume Costeley, les œuvres de Passereau ou de Janequin, témoignent de toute une époque. Entre amour et grivoiserie légère, on ne regrette qu'une chose, que l'ancien français soit parfois aussi lointain que la langue de Shakespeare.

Par Céline Astorg

Publié :