Reggae Splash Tour : Bounty Killer, Admiral T, Busy Signal, Anthony B, Queen Ifrica + guests

0 J'aime
Epingler
Reggae Splash Tour : Bounty Killer, Admiral T, Busy Signal, Anthony B, Queen Ifrica + guests
Bounty Killer

Initialement prévu le 24 février, l’événement tant attendu organisé par Garance a enfin lieu, avec un line up de très haute volée : Bounty Killer, Admiral T, Busy Signal, Anthony B, Queen Ifrica, Richie Spice, I Octane, Wayne Wonder et Young Chang MC... la crème du reggae actuel sera réunie sur la scène du Zénith !

Artiste indétrônable de la scène dancehall jamaïcaine depuis plus de vingt ans, Bounty Killer aka Rodney Basil Price nous fera l’honneur de brûler les planches du Zénith. Né et élevé au son des soundsystem qui font vibrer les bidonvilles de Kingston, il devient le porte-flingue spirituel et politique des "rude boys" et "ghetto youths" qui lui donne le surnom de "Poor people’s governor". Epinglé pour prôner la violence par le gouvernement de Jamïque en 1994, il contre attaque avec son album phare ‘Down the Ghetto’ dans lequel il élargit ses sujets de prédilection au trafic de drogue qui gangrène la jeunesse des quartiers pauvres. Sa grande maîtrise des techniques vocales du dance hall, son charisme et son originalité porteront sa musique au-delà des océans, jusqu’aux Etats-Unis et en Europe où il reçoit un échos favorable. Son album ‘My Xperience’ sorti deux ans plus tard confirmera son talent pour sortir du moule dancehall très policé pour marrier hip hop, dancehall et même opéra dans dans hit monumental "Hip-Hopera" en featuring avec les Fugees. Si la dernière décade est moins prolifique que la précédente, Boutny Killet force le respect par sa virtuosité, ca créativité et sa puissance vocale.

L’inimitable Admiral T alias Christy Campbell prendra la suite au mic’. Le meilleur porteparole du dance hall made in Guadeloupe viendra balancer ses coups de gueule en créole sur les maux des Antillais français. Star des Antilles depuis son  premier album ‘Mozaic Kreyol’ en 2003 et son hit "Gwadada" désormais élevé au rang d’hyme de Guadeloupe par les jeunes générations, Admiral T sort du lot grâce à son dance hall organique enrichi de zouk, soca gwo ka antillais, hip hop, r’n’b et même percussions et guitares acoustiques, sur laquelle il pose son flow puissant. Autre point fort du chanteur : il chante des textes politiquement engagés et percutants sans tomber dans la caricature de la violence des rude boys caribéens. Il appelle les jeunes à la modération pendant les grèves et les émeutes de 2009.  Son duo avec Diam’s sur "Les Mains en l’air" projettent son album ‘Toucher l’Horizon’ au sommet des charts en métropole. Son troisième et dernier album ‘Instinct Admiral’ sorti en 2010 souffre d’un manque de samples acoustiques et d’un abus d’arrangements commerciaux un peu trop usés, mais il confirme son admirable talent de songwriter engagé, en créole mais aussi en français dans les featuring hip hop de La Fouine et Medine.

Par C.G.

Téléphone de l'événement 01 42 08 60 00
LiveReviews|0
1 person listening