Spindrift + Thunderlips

Musique, Rock et rock indé
0 J'aime
Epingler
Spindrift + Thunderlips
© DR

Malgré son nom à jouer en première partie de Gojira, Spindrift fait partie de ces nombreux – et tous excellents – groupes psychédéliques dont les musiciens sont passés par la meilleure école du genre aux Etats-Unis, à savoir le Brian Jonestown Massacre. Tout d’abord créée en 1992, la formation originaire du Delaware ne trouvera sa voie qu’en 2001, après avoir intégré puis quitté le groupe d’Anton Newcombe, à qui ils doivent leur déménagement à Los Angeles. Proche du désert, le groupe s’inspirera de ce climat aride pour créer une musique proche du baroque spaghetti d’Ennio Morricone et du blues sale de Johnny Walker ou de Jon Spencer.

Si cette étrange combinaison sonne dans votre esprit comme la musique d’un film désertique et crépusculaire, sachez que votre imagination fonctionne parfaitement bien. Faite pour porter des scènes de duel au Colt Paterson à simple action, la musique du groupe ne manque pas une occasion de concrétiser sa vocation. Les Spindrift ont ainsi enregistré plusieurs projets cinématomusicaux, du film de série B ‘The Legend Of God’s Gun’ au documentaire ‘Ghost of the West’ pour lequel le groupe a effectué une tournée musicale dans les dernières villes fantômes nord-américaines. Les amateurs du Black Rebel Motorcycle Club, des Black Crowes et du cinéaste gore Robert Rodriguez trouveront donc sans aucun doute leur compte lors du passage du groupe le 18 septembre au Batofar en compagnie de The Wise Dude's Revolver et de Thunderlips.


 

Par Yves Czerczuk

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening