Stromae

0 J'aime
Epingler
Stromae
DR
La vie sourit à Stromae, grâce à son premier album 'Cheese' et surtout grâce à son hit "Alors on danse". Calé pendant plusieurs mois en tête des box-offices, couronné par les NRJ Music Award en 2010, Paul Van Haver pose sa voix reconnaissable entre mille sur son beat hybride entre dance et house qui fait vibrer tous les dancefloors d’Europe. Avec la sortie de cet album, ce jeune « Maestro » (comme il se faisait appeler avant d’adopter la version verlan « Stromae »), enfant du rap élevé au son électro de Bruxelles, veut prouver qu’il n’est pas seulement une machine à tubes. Avec des textes presque matures comme le sarcastique "Dodo", le romantique "Te quiero", et même le spirituel "House’llelujah", il propose autre chose que du swag de rappeur bling-bling. Un premier concert à l’Olympia à 26 ans est déjà un couronnement en soi – on s’attend déjà à voir des hordes de jeunes fans hurler son nom. Reste à Stromae a se diversifier musicalement et à nourrir son flow de textes plus travaillés pour entrer dans la cour des grands.

Par Camille Griffoulières