Thomas Fersen + Kidwithnoeyes

0 J'aime
Epingler
Thomas Fersen + Kidwithnoeyes
DR

Dans le paysage musical français, Thomas Fersen détonne. Avec sa voix cassée singulière, sa silhouette un peu déglinguée et ses chansons à cheval entre menuet au clavecin et chanson populaire aux textes léchés, le chanteur ne passe pas inaperçu. Depuis son premier album 'Le Bal des oiseaux' en 1993, le succès de cet artiste touchant n’a cessé de s’affirmer et de gagner en épaisseur jusqu’au récent et très réussi 'Je suis au paradis'. Comme à chaque fois, sa musique invite l’auditeur dans une ronde de personnages truculents, d’histoires incongrues et de mélodies intelligentes sur fond de rimes riches. Plus posé que ses anciennes galopades, son huitième album offre un récital brillant construit autour du thème de la mort, sans pour autant verser dans la morbidité facile. En concert, l’homme est réputé cyclothymique, capable de la pire comme de la meilleure humeur, et pourtant difficile de bouder une de ses apparitions tant le magnétisme opère entre lui et le public. Au théâtre Jean Arp le 24 mars, on fait le pari que ce sera un bon soir.

Révélé en chantant en duo sur le premier album de Yaël Naïm 'Shelcha', Kidwithnoeyes chante en français et en anglais d'une voix magique éraillée ses textes forts, sur des mélodies gracieuses et élégantes aux arrangements soignés.

Par Emmanuel Chirache