Tigran Hamasyan Trio & Roberto Fonseca "Yo"

0 J'aime
Epingler
Tigran Hamasyan Trio & Roberto Fonseca "Yo"

L'affiche est exceptionnelle : deux pianistes virtuoses venus de contrées radicalement opposées joueront à quatre mains. L'Arménien Tigran Hamasyan rencontre le Cubain Roberto Fonseca sur la scène de l'Olympia pour un concert événement. Le jeune prodige Fonseca présentera son dernier album 'Yo', qui mixe rythmes et musqiue d'Afrique et des Caraïbes.
Le pianiste arménien Tigran Hamasyan est virtuose jusqu’au bout des doigts. Il a à peine 13 ans lorsqu'il est remarqué par Chick Corea, Avishai Cohen et d'autres grands musiciens présents lors du festival de jazz d'Erevan en 2000. Il devient le jeune invité de nombreux festivals de jazz en France et fait la connaissance d'Herbie Hancock et Wayne Shorter. Inspiré par ses rencontres et nouvelles collaborations, il sort un premier album hors des sentiers battus : 'Red Hall' en 2009, un mélange de jazz, metal et folklore arménien, qu'il joue en quintet avec les jeunes musiciens d'Aratta Rebirth. Après une glorieuse tournée internationale, Tigran signe chez Verve un an plus tard et sort son premier album solo 'A Fable', lauréat des Victoires du jazz. Après un triomphe au théâtre du Châtelet en mars dernier, Tigran Hamasyan revient à Paris pour présenter les variations de ce dernier album.
Roberto Fonseca est un pianiste soliste de latin jazz à l’image des jeunes musiciens cubains : virtuose, inventif et audacieux. Membre du légendaire collectif Buena Vista Social Club et figure de proue d’une génération avide d’hybridation musicale, Fonseca réconcilie tradition afro-cubaine populaire et latin jazz avant-gardiste. Né à la Havane dans une famille de musiciens, Roberto Fonseca grandit bercé par les rythmes afro-cubains mais aussi par le jazz américain de Herbie Hancock ou Keith Jarrett, la soul, le funk et le rock des Beatles. Ce musicien hyperactif s’investit dans des albums solo originaux, de nombreuses collaborations (avec Mayra Andrade et Raul Midon), et des projets artistiques variés. Il a dernièrement travaillé avec Gilles Peterson sur son nouvel album ‘Havana Cultura New Cuba Sound’, une compilation de morceaux de jeunes Cubains enregistrés par le célèbre DJ en live.
A la sortie de son album ‘No Limit : Afro Cuban Jazz’ enregistré  au Japon, c’est la consécration : il intègre le légendaire Buena Vista Social Club aux côtés des regrettés Ibrahim Ferrer et Ruben Gonzales. Il part alors en tournée avec l’orchestre cubain dans les lieux les plus prestigieux du globe : l’Albert Hall à Londres, le Beacon Theatre à New York, le Sydney Opera House... et prépare son l’album ‘Zamazu’, indéniablement excellent.

Par C.G.

Téléphone de l'événement 08 92 68 33 68
Site Web de l'événement http://www.olympiahall.com/programmation