Zakir Hussain

Musique, Musique du monde
0 J'aime
Epingler
Zakir Hussain
© Susana Millman

Hier soir, on a encore rêvé d’un supergroupe, souvent le même d’ailleurs. Jimi Hendrix derrière sa guitare, Jaco Pastorius et sa basse, Miles Davis à la trompette, John Coltrane au saxophone, John Bonham et sa batterie, Jim Morrison derrière le micro et… Zakir Hussain et ses tablas. Et puis en se réveillant, on s’aperçoit à chaque fois qu’à part Zakir Hussain, aucune chance de voir ne serait-ce que l’un de ceux-là en concert à Paris bientôt, vu que l’Au-delà n’a pas encore ouvert de réservations sur les trajets retour. Bref, une chose est sûre : quand on apprend que le fameux musicien indien est au Café de la Danse pour deux dates exceptionnelles, on n’y réfléchit pas à deux fois avant de prendre sa place. Car à l’image de ces quelques génies cités plus haut, Hussain maîtrise tellement son instrument qu’il est difficile de ne pas le voir comme un prolongement de sa personne. Les nombreux musiciens avec lesquels il a déjà collaboré (dont Ravi Shankar et John McLaughlin) ne s’y sont d’ailleurs pas trompé.

Les 25 et 26 octobre, il sera accompagné de la jeune garde de la musique indienne pour deux concerts sous le signe des percussions (tabla, dhol, dholki, doyra) et de la tradition, mais aussi de la découverte et de l’improvisation, avec d’autres instruments comme le sarangi ou le bansuri. Un moment qui s’annonce magique dans une salle aménagée pour l’occasion, et le choix entre les gradins ou des tapis et coussins dans la fosse. Vivement le week-end !

Par Nicolas Hecht

Publié :

Téléphone de l'événement 01.47.00.57.59
Site Web de l'événement http://www.cafedeladanse.com
LiveReviews|0
1 person listening