Le meilleur de votre ville

'Exhibit B' fait des vagues

Nouveau lever de bouclier contre la performance de Brett Bailey

  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B

EXHIBIT B

© Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

En septembre dernier, le Barbican à Londres cédait aux intimidations. Exhibit B, la pièce-expo du metteur en scène sud-africain Brett Bailey était donc annulée, accusée de propager des idées que justement elle est censée critiquer. « Je veux que mes enfants grandissent dans un monde dans lequel les actes de barbarie de nos ancêtres restent dans le passé. Le chemin a été long depuis l'époque des zoos humains, nous ne devrions pas revenir en arrière » avait déclaré l'activiste Sara Myers à l'époque.


Rebelote à Paris, où une pétition a été lancée pour que la pièce soit de nouveau annulée, mais cette fois-ci en France, au TGP (fin novembre) à Saint-Denis et au Centquatre (en décembre) à Paris. Fait plutôt amusant, les auteurs de ladite pétition demanderaient l'annulation d'un spectacle qu'ils n'auraient pas vue. Avouez qu'il y a de quoi sourire. Agacés par la polémique Jean Bellorin, directeur du TGP, et José-Manuel Gonçalvès, directeur du Centquatre, ont co-signé un communiqué de presse explicite dans lequel ils réitèrent leur point de vue et confirment la non-annulation de la performance. 


« Comment peut-on juger d'une œuvre sans l'avoir vue et demander son annulation sans la connaître et en l'accusant du contraire de ce qu'elle dénonce ? Faut-il dorénavant penser à travers des a priori ? Programmer 'Exhibit B' est un acte responsable. C'est une œuvre artistique d'une force et d'une clarté incontestables. A l'heure où le raccourci de la pensée devient l'emblème de notre société, c'est une grande chance de pouvoir accéder à une œuvre qui fait apparaître si clairement l'Histoire de l'humanité, qui place aussi directement l'Homme face à ses responsabilités. » Rappelons que la pièce avait été diffusée sans encombre au Festival d'Avignon 2013. La censure a-t-elle le vent en poupe ? 


>>> Lire notre critique d''Exhibit B'



City links

Global links