Le meilleur de votre ville

Fini de rire

L'affiche du dernier spectacle de Patrick Timsit, censurée. Mais enfin, pourquoi ?

Alors que la France entière sortait dans les rues la semaine passée pour défendre le droit à la liberté d’expression, alors que de nombreux manifestants levaient bien haut des crayons à papier pour défendre les dessinateurs assassinés, la société JC Decaux refusait, le mercredi 14 janvier, d'afficher un dessin de Stéphane Trapier (qui signe toutes les affiches du Rond-Point). Plus précisément, l’affiche du dernier spectacle de Patrick Timsit ‘On ne peut pas rire de tout’. Et effectivement, il semblerait que certains symboles aient du mal à passer, comme l’obus qu’enlace tout sourire l’humoriste sur l’affiche. Selon l’article du Monde, JC Decaux aurait rejeté l’image à l’unanimité et demandé d'en refaire une : « La publicité ne doit pas exploiter le sentiment de peur ; elle ne doit contenir aucune incitation ni cautionner un comportement illicite ou répréhensible ; elle doit proscrire toute déclaration ou représentation visuelle susceptible de générer des craintes irrationnelles ou infondées ». La nouvelle affiche beaucoup moins polémique met en scène un Patrick Timist en plein exercice d'équilibre. L'humour ne tient qu'à un fil.  


>>> ‘On ne peut pas rire de tout’ à partir du 20 janvier au théâtre du Rond-Point



City links

Global links