La Tragédie d'Hamlet

0 J'aime
Epingler

S’il est un monument théâtral que tout comédien rêve d’approcher au moins une fois dans sa carrière, c’est bien 'Hamlet'. Du côté du spectateur, le crâne de Yorick ne vous rappelle peut-être rien, mais la célébrissime tirade « être ou ne pas être » va certainement vous rafraîchir la mémoire. Ce n’est pas pour rien que cette pièce de Shakespeare a traversé les siècles et a trouvé à chaque époque une résonance à la fois intime et collective.

L’histoire est tragique, c’est le cas de le dire. Fils d’un roi de Danemark tué par son propre frère et d’une mère qui épouse le meurtrier en seconde noce, Hamlet est obsédé par la vengeance que le spectre de son père lui demande d’accomplir. Il tue par erreur le père d’Ophélie, sa fiancée, qui se suicide après avoir été violemment délaissée. La pièce se termine dans un bain de sang : Hamlet, sa mère et son oncle fratricide meurent empoisonnés ou après un combat à l’épée.   

C’est d’ailleurs aussi pour ses talents d’escrimeur que Denis Podalydès a été choisi pour incarner le jeune homme torturé. Dan Jemmett, metteur en scène d’outre-Manche, met de côté l’aspect politico-philosophique pour en faire un vrai huis clos familial et situe l’action dans un club-house plutôt qu’au château. Le décor, fait de comptoirs et de flippers, détonne avec les lustres de la Salle Richelieu qui décidément s’est décidée à prendre les grands classiques à revers pour mieux les honorer.

Par Aurélie Clonrozier

Publié :

Site Web de l'événement http://www.comedie-francaise.fr/