Le Vide - essai de cirque

Théâtre, Cirque
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Le Vide - essai de cirque
DR

Une fois n’est pas coutume, c’est par le jardin du théâtre que les spectateurs sont invités à entrer dans la salle. Une étroite file d’attente se tisse ainsi à la lueur de la lune entre les feuilles de bambou et les tables en fer blanc.

Pour ‘Le Vide – Essai de cirque’, le Monfort a chamboulé son espace scénique en se délestant de quelques fauteuils et en installant le public autour du plateau et non plus en face. Une architecture essentielle pour profiter pleinement du caractère immersif et périlleux du ‘Vide’. Pour cet essai de cirque, Fragan Gehlker, Alexis Auffray et Maroussia Diaz Verbèke (que l’on avait déjà applaudis dans ‘De nos jours [Notes on the circus]’) n’ont pas misé sur un déluge d’agrès, ou sur une narration complexe, mais sur la trame limpide du mythe de Sisyphe et une succulente odeur de pop-corn. Constance et obstination dans un mouvement répété à l’infini : ‘Le Vide’ est donc une relecture aérienne de l’essai d’Albert Camus. Une ode au geste et à sa mécanique absurde, un spectacle drôle et impressionnant. Sur scène, Fragan Gehlker grimpe corde après corde, flirte avec les cieux, et échoue parfois au sol – protégé, on se rassure, par des frites de mousse et des matelas qu’il a soigneusement installés avant son ascension.

Rien, ni les cordes qui craquent ni les textes sarcastiques du radiocassette ni les applaudissements, ne mettront fin au ballet vertigineux du cordeliste. Les chutes auront beau être puissantes, les escalades de plus en plus stupéfiantes, Sisyphe continuera à pousser son rocher, et le funambule à escalader ses cordes. « Il faut juste imaginer Sisyphe heureux », et le tour est joué.

Par Elsa Pereira

Publié :

Téléphone de l'événement 01 56 08 33 88
Site Web de l'événement http://www.lemonfort.fr/agenda-programme/le-vide--esai-de-cirque
LiveReviews|0
1 person listening