Médée

0 J'aime
Epingler
Médée
© Jan Bauer

Quel autre style musical que l'opéra pourrait mieux représenter la passion destructrice et la tragédie de Médée ? Voix mêlées et orchestre se crispent ou se délectent au rythme des sentiments. Ah... l'amour, toujours l'amour. Certes, mais dans la cour des grands. Médée n'est pas une midinette sans poigne ni poignard. Entre apologie de la passion et critique du refus des responsabilités, les fuites et les crises jalonnent l'histoire de la mère infanticide.

Trois variantes de ‘Médée’ sont présentées cet automne au théâtre des Champs-Elysées. Si les spécialistes se régaleront de comparer les différentes interprétations, la version baroque avec le texte de Corneille est probablement celle à voir en priorité. La musique composée par Marc-Antoine Charpentier, successeur de Lully auprès de Louis XIV, propose un lit douillet et profond où le texte de Corneille peut venir se poser. La voix de la mezzo-soprano Michèle Losier, dans le rôle principal, est reconnue pour son équilibre entre ligne de chant et diction élégante : alliance entre le fond, la forme et la force. Et c'est bien ce dont il s'agit en matière d'opéra. Vous pourrez aussi vous laisser hypnotiser par les mouvements de la brillante chef d'orchestre Emmanuelle Haïm, qui a reçu récemment la Légion d'honneur.

Par Céline Astorg

Publié :

Téléphone de l'événement 01.49.52.50.50
Site Web de l'événement http://www.leconcertdastree.fr