Over The Cloud

Théâtre
  • 3 sur 5 étoiles
  • 3 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
0 J'aime
Epingler
Over the cloud  (© Christophe Raynaud de Lage)
1/5
© Christophe Raynaud de Lage
Over the cloud  (© Christophe Raynaud de Lage)
2/5
© Christophe Raynaud de Lage
Over the cloud  (© Christophe Raynaud de Lage)
3/5
© Christophe Raynaud de Lage
Over the cloud  (© Christophe Raynaud de Lage)
4/5
© Christophe Raynaud de Lage
Over the cloud  (© Christophe Raynaud de Lage)
5/5
© Christophe Raynaud de Lage

C’est devenu le rituel du début d’année, notre tradition circassienne de janvier. Chaque année à la même période, comme pour illuminer un ciel beaucoup trop gris et un mercure en berne, le parc de la Villette nous invite à nous réchauffer sous son espace chapiteau. Un rendez-vous familier mais des spectacles uniques, saison après saison. Après ‘Tétrakaï’ en 2014, le CNAC présente ‘Over The Cloud’, un spectacle interprété par les onze étudiants de la 26e promotion et construit sous la houlette du jongleur Jérôme Thomas. 

Au bord d’une piste très légèrement éclairée par des parallélépipèdes, des corps bougent, le pas lourd, la démarche décomposée. Ils avancent masqués. Un nez proéminant pour certains, une barbe touffue pour d’autres, des attributs dont ils se libéreront au fur et à mesure que le spectacle prend ses aises sous le chapiteau. Puis alors que le groupe d’humain se déploie, des individus se libèrent de l’essaim. On grimpe une corde lisse et on s’y laisse suspendu, on installe une bascule coréenne au centre de la scène pour flirter avec les cieux, on se court après.

Jongleur, Jérôme Thomas n’a pourtant pas misé sur la jongle mais sur une création narrative en forme de tableau onirique. Des solos et des numéros collectifs pour évoquer la marche, dans ses déséquilibres et ses échappées. A ce titre, ‘Over The Cloud’ n’est pas une collection de numéros, l’aspect athlétique y est d’ailleurs minime. Ce qui compte ici, ce n’est pas que les circassiens puissent tenir à plusieurs mètres du sol, mais qu’ils racontent une histoire (aussi décousue soit-elle), et qu’ils créent des images pures et poétiques. Et parfois, il ne faut presque rien pour obtenir cette délicatesse scénographique : un cerceau qui circule seul sur une piste, des draps de plastique qui s’échappent du ciel, un foulard qui s'envole dans l’air… Il manque cependant à ‘Over The Cloud’ d’un petit peu de rythme pour nous séduire totalement. 

[CONCOURS] Gagnez des places pour le spectacle ! 

Par Elsa Pereira

Publié :

Téléphone de l'événement 01.40.03.75.75

Average User Rating

3 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:1
  • 1 star:0
LiveReviews|2
1 person listening
pomme b

Vraiment pas au niveau des précédentes promotions. Scénographie chaotique qui ne met pas en valeur les élèves. 
Sans doute pour essayer d'homogénéiser le niveau, certains étant vraiment très faibles et d'autres très doués.

Estelle L

Magnifique spectacle de cirque qui met en valeur cette nouvelle promotion de jeunes circassiens en prenant le pari de la poésie, inhabituelle, profond et beau ; une très très belle réussite.