Please Kill Me

0 J'aime
Epingler
Please Kill Me
(c) Romain Etienne
'Please kill me', de Mathieu Bauer

No future. En 2006, Legs McNeil et Gillian McCain signaient 'Please Kill Me', la bible du punk-rock américain, le recueil culte de plusieurs centaines d'heures d'entretien avec le Velvet Underground, les Stooges, les Ramones, Iggy Pop, Blondie, les Heartbreakers, les New York Dolls et des dizaines d'autres figures incontournables de ce mouvement contre-culturel. Le punk était mort mais il ressuscitait sur les pages d'un livre, se racontant à plusieurs voix, se moquant, se battant, livrant ses anecdotes, ses secrets, ses meilleures heures et ses pires lendemains.

Désormais, le voilà sur les planches d'un théâtre. C'est Mathieu Bauer, nouveau directeur du théâtre de Montreuil et passionné de musique, qui a mis en scène l'ouvrage. Sur scène, il joue de la batterie, accompagné de Lazare Boghossian au piano et sampler et de Sylvain Cartigny à la guitare. Deux comédiens, Kate Strong et Matthias Girbig, réinterprètent et chantent cette compilation de mémoires. Les vidéos projettent de vieux fantômes, nihilistes, effervescents.

Le spectacle fait place à la rage des souvenirs, à ces morceaux de contestation brute. La pièce s'adresse aux nostalgiques, aux curieux, aux passionnés, à tous ceux qui, pour quelques instants, souhaitent revivre ce mouvement volcanique. Car c'est un hommage que dessine Mathieu Bauer, à tous ces anti-héros, rois des bas-fonds de la culture populaire américaine, ces rebelles qui ont explosé en plein vol, au beau milieu de leur trajectoire rageuse et ravagée.

Spectacle joué salle Maria Casarès 63, rue Victor Hugo 93100 Montreuil

 

 

Par Amélie Weill

Téléphone de l'événement 01.48.70.48.90