Le meilleur de votre ville

Pourquoi la pièce 'Exhibit B' a-t-elle été interdite ?

Les tableaux vivants ne verront pas le jour

© Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Le célèbre centre d'arts Barbican a finalement cédé face aux intimidations. Le rideau ne se lèvera pas ce soir sur 'Exhibit B', la pièce-expo du metteur en scène Brett Bailey qui devait rester cinq jours à l'affiche. Une œuvre d'art à la croisée de l'art et du théâtre qui dénonce le racisme contemporain et l'esclavagisme d'autrefois par un procédé dérangeant, celui de mettre en exergue des tableaux... vivants (lire notre critique). Alors que la pièce avait été diffusée sans encombre au Festival d'Avignon 2013, et qu'elle sera bientôt programmée au Centquatre à Paris, elle a soulevé une horde de critiques acerbes outre-Manche. Jugée raciste par ses détracteurs, elle a déclenché l'ire de certains Londoniens. « Je veux que mes enfants grandissent dans un monde dans lequel les actes de barbarie de nos ancêtres restent dans le passé. Le chemin a été long depuis l'époque des zoos humains, nous ne devrions pas revenir en arrière » a déclaré l'activiste Sara Myers dont la pétition contre l'œuvre d'art a récolté plus de 20 000 signatures.


  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B
  • EXHIBIT B

    © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

    EXHIBIT B

EXHIBIT B

© Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon


City links

Global links