This is the End

Soirées
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
This is the End
Philippe Cibille

Et si la fin du monde arrivait, que feriez-vous des cinq dernières minutes de votre vie ? A travers cette question un peu naïve, les élèves du Centre national des arts du cirque présentent leur spectacle de fin d’année, du cirque contemporain onirique, musical et émotionnel. Sur scène, un appartement de jeunes colocataires façon auberge espagnole est reconstitué de manière chaotique. La scénographie très originale de David Bobee joue sur la vitesse d’un plateau tournant à 360° pour simuler une machine à remonter le temps de la dernière à la première scène, sur un fond musical électro permanent qui rythme ce spectacle.

De la première à la dernière minute, les acrobates gravitent sur le plateau en mouvement avec les meubles qu’ils déplacent entre chaque numéro. Ils jouent le jeu du rembobinage en se mouvant à reculons avec une énergie incroyable, en changeant la configuration de la scène en un clin d’œil, donnant une dynamique très originale. Chaque acrobate livre ses doutes, ses espérances, un fragment de sa vie à travers une voix-off, tout en réalisant son numéro. Sous ce petit chapiteau monté dans le parc de la Villette, les spectateurs installés sur des gradins très serrés sont tout proches de la scène. Mât chinois, corde lisse, fil, bascule coréenne, sangles... on retient son souffle et on frissonne à chaque saut ou acrobaties, tant l’exploit se joue à quelques mètres au-dessus de sa tête.

Aux prouesses techniques et physiques des athlètes, à la grâce du jongleur et des équilibristes, vient s’ajouter une dimension intimiste très touchante. Cette troupe compte douze jeunes du monde entier réunis par une même passion, le cirque. On les sent complices sur scène comme dans la vie. Malgré quelques textes débordant de candeur juvénile et de bons sentiments, on est touché par leur sincérité et par les expériences qu’ils livrent au fil du spectacle. Ils s’épanchent à tour de rôle sur leurs doutes, leurs peurs et des questions existentielles, on les sent souvent perdus entre deux cultures, deux pays. En admirant leurs corps jeunes et musclés, on se dit qu’ils représentent bien la jeunesse d’aujourd’hui, belle, bordélique et un peu paumée, celle qui cherche sa place dans une société compliquée dans laquelle ils entrent à peine.

Composition de la troupe : Lucas Bergandi, fil - Clément Dazin, jonglerie - Rafael De Paula Guimaraes, mât chinois - Kasper Holm, sangles - Ashtar Muallem, tissus - Viivi Roiha, corde lisse - Thomas Vey, équilibre sur engin / monocycle - Sopheak Houn (Ako), portés acrobatiques (porteur) - Sarav Roun (Apra), portés acrobatiques (voltigeur) - Rémi Fardel, bascule coréenne - Jérôme Hugo, bascule coréenne - Amaia Valle, bascule coréenne

Par Camille Griffoulières

Téléphone de l'événement 01.40.03.75.75
Site Web de l'événement http://www.villette.com/agenda/cnac-2012.htm
LiveReviews|0
1 person listening