C'est tout pour cette nuit !

0 J'aime
Epingler
C'est tout pour cette nuit !
© Hamsa'llument/DR

Que l’on ait 7 ou 77 ans, l’univers de Michel Ocelot sait nous cueillir avec intelligence et délicatesse pour nous emmener dans des contrées merveilleuses et chatoyantes. Là, le réalisateur, papa de Kirikou ou encore Azur et Asmar, nous conte des fables fabuleuses en technicolor ou en ombres chinoises, comme dans ‘Princes et princesses’. Un film sorti au début des années 2000, que la troupe des Hamsa’llument a décidé de mettre en scène sur les planches de l’Espace Paris-Plaine, du 12 mars au 3 avril prochain.

Intitulé ‘C’est tout pour cette nuit !’, ce spectacle alliant musique et poésie réussit l’audacieux pari de recréer la magie du conte tout en ne cachant rien des artifices théâtraux. Et pour cause : les huit comédiens – parmi lesquels Lou de Laâge, aperçue dans 'Jappeloup'– entendent ainsi prouver que tout n’est que rêve. Qu’il suffit de dire, comme le font les enfants, « je suis une princesse » pour en être une. De même, avec le pouvoir de l’imagination, on peut voir apparaître un vrai château dans un dessin de forteresse. Car on plonge dans la féérie d’un récit avec son âme plus qu’avec ses yeux, a fortiori si celle-ci a cédé à l’insouciance et à une belle naïveté délibérée.

Toutefois, il serait bien dommage de penser que les six contes incarnés dans ‘C’est tout pour cette nuit !’ ne sont qu’un agréable divertissement pour petits et grands. 'Le Garçon des figues' se déroulant durant l’Egypte antique, 'La Sorcière' datant du Moyen Age ou bien 'La Reine cruelle'… De tout temps, les histoires narrées aux enfants ont servi à leur délivrer une morale, un enseignement sur la vie. Une leçon pour l’avenir peuplée d’animaux fantastiques et d’êtres romanesques, certes, mais qui aborde des thèmes aussi réels qu’universels tels la passion, l’orgueil, la persévérance, l’amitié et, bien entendu, l’amour. Le tout délivré avec une onirique subtilité à laquelle adhérera sans aucun doute un large public. Qui, après avoir voyagé grâce à ‘C’est tout pour cette nuit !’, ne manquera pas de réclamer « encore une histoire ». Comme le font les petits avant d’aller au lit.

Par Clotilde Gaillard

Publié :

LiveReviews|0
NaN people listening