Les Gens d’Oz

0 J'aime
Epingler
Les Gens d’Oz
© Romain Redler, A. Luytens

Fiction de Yana Borissova mise en scène par Galin Stoev, ‘Les Gens d’Oz’ est avant tout l’histoire d’un microcosme sociétaire. Elle dépeint la vie d’un immeuble étrange, à demi-vivant et très perécien qui observe ses occupants dont les destins s’entrecroisent : une écrivaine célèbre qui a cessé d’écrire, un rentier oisif, un amoureux, un pianiste marginal, une jeune femme rêveuse, et bien d’autres drôles d’habitants auxquels on s’identifiera sans peine.  

Tous les protagonistes de cette pièce fourmillante ne craignent pas tant la passion que la froideur de la société et son désenchantement probant. Sous leur mince carapace, les gens d’Oz sont bien décidés à ne surtout pas montrer combien l’amour leur importe  ce qui les rapproche inexorablement des héros tchekhoviens, tout empreints de désirs et de fragilité. Tissée d’humour et d’observations anthropologiques fondées, cette représentation fragmentaire ne cache pas ses penchants cinématographique, documentaire, et se veut résolument moderne. 

Par Céleste Lafarge

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening