Les Inséparables

Théâtre
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Les Inséparables (© Louise Arnal)
1/5
© Louise Arnal
Les Inséparables (© Louise Arnal)
2/5
© Louise Arnal
Les Inséparables (© Louise Arnal)
3/5
© Louise Arnal
Les Inséparables (© Louise Arnal)
4/5
© Louise Arnal
Les Inséparables (© Louise Arnal)
5/5
© Louise Arnal

« Avec Delphine, on a conclu un pacte. Premièrement, faire en sorte que Papa se sépare de Pierrette. Deuxièmement, remettre Papa avec Maman. » Haut comme trois pommes, le haut du crâne qui dépasse à peine d’un décor-forteresse en carton, Simon raconte son quotidien entre la maison de Maman et celle de Pierrette, la nouvelle femme de Papa. Anecdotes de cour de récré, récits de week-end entre deux toits, stratagèmes et déboires divers et variés : le texte de Colas Gutman dépeint sans concession et avec finesse et humour les différents états d’une famille d’aujourd’hui. Les enjeux d’une fratrie élargie à travers les yeux d’un petit garçon facétieux.

Pas question de se prendre au sérieux ni d’éluder les questions qui fâchent, les non-dits et les semi-vérités, l’auteur aborde l’épineuse question du divorce sans en édulcorer le verbe. Et dans la bouche de Simon, les gros mots fusent, comme dans la vraie vie. Mais si  ‘Les Inséparables’ parle avec acuité de la difficile relation avec l’autre, il l’aborde avec créativité, second degré et une bonne dose d’humour. Rien n’est épargné à Simon : un demi-frère bigleux, une belle-maman accro à la choucroute, une sœur en plein tourment adolescent, une génitrice un brin neurasthénique… A en croire que le destin, l’univers voire la galaxie, se sont ligués contre lui.

Magnifié par la mise en scène cocasse et inspirée de Léna Bréban, le texte de Colas Gutman a le double avantage de plaire aux petits (morts de rire devant les mimiques de Simon joué par l’excellente Laure Calamy) autant qu’aux grands (qui apprécieront les petits détails du décor et l’esthétique comics). Une mise en scène rythmée et joyeuse, des comédiens (tous !) irrésistibles, une scénographie ingénieuse : à la sortie des ‘Inséparables’, on pose son cartable et on s’enthousiasme : ‘Génial, mes parents divorcent !’ 

Par Elsa Pereira

Publié :

Site Web de l'événement http://www.theatredunois.org/
LiveReviews|0
1 person listening