Le meilleur de votre ville

Time Out dans "Les Coudes sur la table", sur Radio Campus Paris

Dans cette septième émission, on vous dit tout sur les vins d'Alsace

© Les Coudes sur la Table


Tous les mois, Time Out Paris s'invite sur les ondes de Radio Campus Paris dans l'émission "Les Coudes sur la table" dédiée à la gastronomie et au monde du vin. A chaque fois, un nouveau thème, un coup en cuisine, un coup dans les vignes.

En février, nous partions presque à l'autre bout du monde pour respirer les parfums de la cuisine chinoise et goûter aux merveilleuses saveurs de la gastronomie cantonaise. Mais une fois n'est pas coutume. Ce mois-ci, on économise les miles pour replonger sans manière dans le terroir français. L'occasion de partir à la découverte d'un vignoble que le monde entier nous envie, mais que l'on connaît parfois bien mal : l'Alsace.

Louis Michaud et Lise Côme, les deux journalistes aux manettes de l'émission, sont partis sillonner cette région pleine de soleil et de couleurs pour y rencontrer les hommes et les femmes qui font vivre les grands vins alsaciens. Derrière des noms parfois à coucher dehors, ils ont découvert des passions, des philosophies et des savoir-faire qu'ils nous racontent à travers plusieurs portraits et reportages. D'Evelyne Bleger, généreuse œnologue, à Florian Beck-Hartweg qui produit à Dambach-la-Ville, du haut de ses 27 ans et de ses 6 hectares de vignes, l'un des plus beaux pinots noir du coin, sans oublier Jean-Michel Deiss évidemment, ce philosophe-vigneron et sa vision radicale de la viticulture, mais aussi Jacky Barthelmé du domaine Albert Mann ou Olivier Humbrecht dont les vins blancs comptent parmi les plus grands.

La matière était dense (d'ailleurs les reportages sont disponibles dans leur intégralité sur cette page). Alors pour nous servir de boussole, deux des contributeurs de l'excellent guide 'Tronches de Vins', un ouvrage qui s'intéresse aux vignerons qui se cachent d'ordinaire derrière leurs bouteilles, étaient présents sur le plateau : Antonin Iommi-Amunategui, journaliste et auteur du blog No Wine is Innocent ainsi qu'Eva Robineau, grande passionnée et auteur du blog Oenos. Thomas Wolfman, le chroniqueur-caviste des Caves de Prague était lui aussi de la partie, venu nous présenter quelques belles références. Des bouteilles que nous avons dégustées en compagnie de l'Alsacienne Nanou Toussaint et des petits délices de sa région natale. Foie gras, munster fermier, gendarmes et sarments, tous rapportés de sa joyeuse boutique de la rue Aligre : le Garde Manger, parfait repaire pour tous les Alsaciens nostalgiques que compte la capitale.

Car si l'Alsace se boit comme du petit lait, elle se laisse également dévorer avec plaisir. Et il s'agissait de notre mission, à Time Out Paris. Nous nous sommes d'abord attablés Chez Jenny, cette grande brasserie alsacienne de la place de la République, le temps d'une gargantuesque choucroute et d'un voyage délicieusement anachronique. Puis nous avons mis le cap vers le 20e arrondissement pour vous faire découvrir une jolie adresse qui accorde, avec l'air du temps, traditions alsaciennes et saveurs bistronomiques. Et pour finir sur une note croustillante, nous ne pouvions pas laisser de côté les fameuses flammekueches que l'on dévore chez l'Alsacien, un restaurant tenu par le frère de Nanou Toussaint, rue Saint-Bon dans le 4e arrondissement.

Cliquez ici pour écouter l'émission.



City links

Global links