Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) (1996)

Cinéma, Drame
Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle)

Time Out dit

Les 100 meilleurs films français

Ce film est arrivé à la 54e place de notre classement des 100 meilleurs films français de tous les temps - cliquez ici pour voir la liste complète.

Après l'errance kafkaïenne et intrigante d'une tête coupée ('La Sentinelle' en 1992), Arnaud Desplechin réalise avec ce film-fleuve de près de trois heures, une œuvre emblématique du cinéma français des années 1990. Où l’on suit Paul Dédalus (Mathieu Amalric), thésard en sciences humaines de bientôt 30 ans, plein de doutes, d'hésitations sur son avenir, ses aventures sentimentales. Qui se rend compte d’une évidence, comme dirait Gainsbourg : « l’amour physique est sans issue ». Mais au-delà de ces considérations (souvent délicieusement dites), la grande réussite du film, c’est qu’au fur et à mesure, le récit individuel devient polyphonique. Il convoque alors une myriade de personnages névrosés et touchants, qui se répondent, se désirent, se manquent… Et se parlent. Beaucoup. Bien sûr, le maniérisme assumé de ‘Comment je me suis disputé’ peut en décourager certains, qui parfois préfèrent les œuvres ultérieures de Desplechin, plus matures et mordantes (‘Rois et Reine’, ‘Un conte de Noël’). Mais pour les autres, il se pourrait certainement que ce film – au scénario co-écrit par Emmanuel Bourdieu – représente un peu l’équivalent de ‘La Maman et la Putain’ pour les années 1990. D’ailleurs, le film de Desplechin n’hésite pas à faire référence à celui d'Eustache, auquel il emprunte une réplique célèbre : « Les films, ça sert ça : à apprendre la vie, à apprendre à faire un lit… »

Acheter ce DVD sur Amazon

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Votre avis