La La Land

Cinéma, Comédie
Recommandé
5 sur 5 étoiles
라라랜드
1/3
Photograph: Dale Robinette
라라랜드
2/3
Dale Robinette
라라랜드
3/3
Dale Robinette

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Emma Stone et Ryan Gosling s'aiment à travers L.A., et le disent en chansons dans l'étonnant nouveau film de Damien Chazelle.

Déjà auréolé d'une avalanche de prix en 2016, 'La La Land' a triomphé le 8 janvier dernier aux Golden Globes, raflant toutes les statuettes qui l'attendaient : meilleure comédie, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur acteur et meilleure actrice, meilleures musique de film et chanson originale. Surtout, le film de Damien Chazelle ne semble pas prêt à s'arrêter en si bon chemin : alors que les Oscars s'approchent à grands pas, les critique de la presse et du public semblent unanimes. « Meilleur film de l'année », « impossible à ne pas aimer »… La communication autour de la sortie de 'La La Land' nous promet tout simplement du rêve. A tel point qu'on partirait presque méfiant.

Et pourtant, dès la première scène du film, difficile de résister à la légèreté et à l'impressionnante maîtrise de Damien Chazelle. Un travelling sur un embouteillage - qui fait vaguement penser à celui de 'Week-end' de Godard - où, d'un coup, les automobilistes qu'on attendait râleurs se mettent à chanter et à danser, au gré d'un plan-séquence incroyablement galvanisant. Seuls deux protagonistes, parmi les dizaines de joyeux danseurs, ont manifestement l'air à cran derrière leurs volants (et leurs klaxons). C'est alors leur histoire que va suivre 'La La Land'.

Mia (Emma Stone) et Sebastian (Ryan Gosling) affichent des profils assez symétriques. Elle en tant qu'aspirante actrice dans le milieu aux dents longues du cinéma hollywoodien ; lui comme pianiste de jazz, rêvant d'ouvrir un club afin de pouvoir enfin y jouer la musique qu'il aime. Leurs destins vont se croiser, diverger, se retrouver, connaître des succès et des échecs… En somme : splendeurs et misères des courtisanes dans la grande usine à rêves. Reprenant ce thème d'un classicisme absolu (de 'Sunset Boulevard' à 'Mulholland Drive'), 'La La Land' le détourne tout en le suivant, le jouant et le déjouant tout à la fois, en en proposant de subtiles variations comme le ferait un musicien de jazz à partir d'un bon vieux thème - dont on ne sait même plus très bien, finalement, qui l'aurait écrit à l'origine.

Et c'est sans doute cet équilibre, tenu de bout en bout, qui donne à 'La La Land' son formidable charme, à la fois vintage et contemporain. Tous les clichés y sont, mais investis d'une énergie et de questionnements actuels : sur l'engagement amoureux, sur le monde du travail et sur celui du spectacle (qui, parfois, coïncident - mais parfois seulement), sur les passions et les illusions, sur le temps qui passe et les occasions perdues. On sent évidemment l'influence indéniable des films de Jacques Demy (en particulier des 'Parapluies de Cherbourg' et des 'Demoiselles de Rochefort'), mais sans que les références soient jamais étouffantes. Au contraire, l'amour manifeste de Chazelle pour Demy et, plus généralement, pour le genre de la comédie musicale transpire à chaque séquence. Et l'hommage au cinéma du passé ne fait jamais d'ombre à la minutieuse créativité du cinéaste d'aujourd'hui.

L'écrin offert par le jeune réalisateur de 'Whiplash' - rappelons que Damien Chazelle vient tout juste de fêter ses 32 ans ! - permet à ses acteurs de briller tout en nuances. Emma Stone et Ryan Gosling slaloment ainsi avec panache et humour entre espièglerie, second degré et réalisme, semblant s'en donner à cœur joie et insuffler leur énergie, généreuse et communicative, à l'ensemble du film. Un authentique feel-good movie, donc ? Tout à fait ! Mais pas seulement. Car sous ses airs de parfait divertissement, 'La La Land' réussit aussi à distiller une mélancolie douce, discrète mais omniprésente, qui emporte peu à peu le spectateur. Et fait de ce second long métrage de Chazelle un vrai grand film hollywoodien. D'hier comme d'aujourd'hui. Avec, sans doute, déjà l'aura d'un classique.

Lire aussi : Avant 'La La Land', Ryan Gosling chantait déjà dans un excellent groupe, Dead Man's Bones

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Damien Chazelle
Scénariste
Damien Chazelle
Acteurs
Emma Stone
Ryan Gosling
J.K. Simmons
John Legend