Ciné Show

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
DR

Guillaume Clayssen est à la fois metteur en scène et cinéaste. Pour le festival Summer of Loge, c’est cette double formation qu’il a souhaité explorer, avec son spectacle Ciné Show. Un projet expérimental et ambitieux, voyage onirique à travers le cinéma qui mêlera scène de théâtre, textes poétiques et dialogues de films, avec des influences aussi variées que 'Le Mépris' de Godard, 'Voyage au bout de l’enfer' et Robert Bresson...

Qu’est-ce que le cinéma peut apporter au théâtre ?

C’est précisément la question que je me suis posée avec ce projet. Il n’y a pas vraiment de réponse toute faite. Historiquement le cinéma a tout fait pour se détacher du théâtre, pour marquer sa différence. D’ailleurs, quand on veut parler d’un film en termes péjoratifs, on dit que c’est du « théâtre filmé ». Pourtant beaucoup de réalisateurs, et pas des moindres, se sont inspirés de pièces de théâtre, et les gens du théâtre aussi s’inspirent du cinéma, c’est un peu notre mythologie contemporaine. Mais en même temps les gens du théâtre n’abordent pas directement le genre cinématographique : ce que je veux faire, c’est utiliser non pas un texte de théâtre mais utiliser des films pour arriver ensuite à une écriture de plateau. Tout l’enjeu est d’avoir un théâtre avec de l’image, sans pour autant effacer la présence de l’acteur.

A quoi doit-on s’attendre exactement avec votre spectacle ?

Le spectacle commencera avec 'L’Enfer' de Dante. Les personnages, eux, seront en fait plusieurs archétypes du cinéma : une actrice qui a perdu la voix, une femme malheureuse en amour, un soldat... Et puis bien sûr il y aura aussi des extraits de films. Je voulais que ce soit très libre, donc la construction s’est faite avec les acteurs. On a déterminé ensemble sur quel film on voulait travailler. Je les appelle des « acteurs-monteurs », parce que je veux qu’ils prennent conscience du rôle du montage au cinéma, la possibilité de couper à tel ou tel endroit, de faire des ralentis et des accélérés. Je veux qu’ils reproduisent une sorte de montage sur scène.  

Comment avez-vous géré le thème imposé (lien et filiation) ?

C’est simple : le spectacle traitera de la filiation entre les deux arts, entre le théâtre et le cinéma. Auparavant le cinéma était un peu en rivalité avec le théâtre, mais en même temps, il est né du théâtre. Le théâtre contemporain tente de transposer, notamment par le son, certains effets cinématographiques comme le gros plan, afin de retrouver la proximité et l'intimité du septième art. Donc il y a une filiation double sur laquelle je veux travailler : à la fois, le fait que le cinéma est un peu la fille révoltée du théâtre, mais de l’autre côté, le fait que le théâtre est aujourd’hui très imprégné des techniques du cinéma. En même temps je n’ai pas envie de gommer leurs différences. Mais comme disait Godard, monter, c’est rapprocher les choses qui ne sont pas disposées à l’être. Or, rapprocher n’est pas abolir. Ce que je veux, c’est mettre ces deux arts en relation.

 

Téléphone de l'événement 01.40.09.70.40
Site Web de l'événement http://www.lalogeparis.fr/