Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right L’essentiel des sorties et de la culture à Paris
Le guide ultime du Parisien : nos 75 plans confinés
Le guide ultime du Parisien : nos 75 plans confinés icon-chevron-right
Comment aider pendant la crise ? 18 cool initiatives solidaires et citoyennes
Comment aider pendant la crise ? 18 cool initiatives solidaires et citoyennes icon-chevron-right
Les meilleurs stand-up sur Netflix pour se fendre la poire
Les meilleurs stand-up sur Netflix pour se fendre la poire icon-chevron-right

Les dernières actus

C'est officiel, les parcs et jardins vont rouvrir mardi 2 juin à Paris !

Actualités

C'est officiel, les parcs et jardins vont rouvrir mardi 2 juin à Paris !
Déconfinement : l'interdiction des 100 km levée, les terrasses et parcs qui rouvrent…  Pluie de bonnes nouvelles !

Actualités

Déconfinement : l'interdiction des 100 km levée, les terrasses et parcs qui rouvrent… Pluie de bonnes nouvelles !
La Fab. d'Agnès b. va rouvrir ses portes au public !

Actualités

La Fab. d'Agnès b. va rouvrir ses portes au public !
Quels sports en plein air sont autorisés à Paris ?

Actualités

Quels sports en plein air sont autorisés à Paris ?
La plus grande ferme urbaine en toiture du monde ouvre cet été à Paris !

Actualités

La plus grande ferme urbaine en toiture du monde ouvre cet été à Paris !
La rue de Rivoli est désormais officiellement réservée aux piétons, cyclistes et bus

Actualités

La rue de Rivoli est désormais officiellement réservée aux piétons, cyclistes et bus
Gratuit ! Un hôpital pour requinquer vos plantes délaissées pendant le confinement

Actualités

Gratuit ! Un hôpital pour requinquer vos plantes délaissées pendant le confinement
Le mythique squat artistique 59 Rivoli a rouvert ses portes

Actualités

Le mythique squat artistique 59 Rivoli a rouvert ses portes
Déconfinement : le service des encombrants de nouveau accessible

Actualités

Déconfinement : le service des encombrants de nouveau accessible
A partir d'aujourd'hui, le métro retrouve ses horaires normaux !

Actualités

A partir d'aujourd'hui, le métro retrouve ses horaires normaux !
icon-chevron-right
icon-chevron-right

A streamer en ce moment

Des films pour se croire en vacances
Cinéma Des films pour se croire en vacances

Confiné ou sous la pluie, consolez-vous avec notre sélection des meilleurs films pour faire le plein de soleil ! D'Antonioni à Sorrentino, en passant par Rohmer ou Spring Breakers, voici notre sélection des meilleurs films pour se croire en vacances. Embarquement immédiat !

Les 70 meilleurs films sur Netflix
Cinéma Les 70 meilleurs films sur Netflix

Paul Thomas Anderson, Quentin Tarantino, Alejandro González Iñárritu, Christopher Nolan, les frères Safdie… Mais aussi, côté franchouillard, Abdellatif Kechiche, Mia Hansen-Løve, Arnaud Desplechin… Depuis quelques années, on ne compte plus les grands noms du cinéma d’auteur qui viennent peu à peu agrémenter le catalogue du mastodonte du streaming : Netflix. Alors, pour s’y retrouver dans une offre assez inégale, entre pur chef-d’œuvre scorsesien et comédie douteuse, votre magazine préféré a décidé de sélectionner, avec beaucoup de subjectivité (forcément), la crème de la crème des films sur Netflix. Vous y trouverez tant des créations originales (Roma, Marriage Story, The Irishman...) que les nouvelles acquisitions du mastodonte américain. D’autant plus que le dossier est amené à évoluer : en quelques mois, Netflix a acquis les droits de diffusion du mythique Studio Ghibli (21 films au total) avant de signer un partenariat avec MK2, lui permettant de diffuser 12 films de Truffaut (qui fait à lui seul l’objet d’un dossier), mais aussi le maître du rêve au cinéma, David Lynch (mais pas ses meilleurs). Au final, pas évident de choisir parmi plus de 4000 programmes... Surtout qu'il a fallu varier les genres et les gens (ba oui, on n'allait pas mettre tous les films de Scorsese en haut de la liste). Bref, sans plus attendre, voici les 70 films à mater en priorité sur Netflix selon nous. On parie que vous ne les avez pas tous vus !

L’Opéra de Paris
Actualités L’Opéra de Paris

Si les lieux culturels ont été contraints de fermer les uns après les autres à cause de ce foutu coronavirus, l’Opéra de Paris nous a offert un peu de rêve : depuis le 17 mars, il est en effet possible de mater gratuitement certains de ses plus grands classiques, en se rendant sur les sites de l’Opéra ou de Culture Box. Bonne nouvelle : alors qu’elle venait d’annoncer son spectacle de clôture il y a quelques jours (Carmen), la mythique institution joue les prolongations en balançant une nouvelle programmation qui va s’étaler jusqu’à la fin mai. Et autant vous prévenir, c’est du très lourd ! Pour ouvrir le bal ? Vous pourrez visionner du 4 au 10 mai Le Songe d'une nuit d'été, le ballet féerique du chorégraphe George Balanchine, inspiré par la pièce de William Shakespeare, et ici interprétée par les danseurs de l'Opéra national de Paris sur la musique de Felix Mendelssohn. Le petit plus de ce ballet sentimental joué en 2017 à l’Opéra Bastille ? Benjamin Millepied a demandé au grand couturier Christian Lacroix de s’occuper des spectacles et de la scénographie. On vous laisse mater le résultat ! La suite ? Direction le Palais Garnier pour (re)vivre Don Pasquale 2018 et le documentaire L’Opéra de Jean-Stéphane Bron (du 11 au 17 mai), qui nous emmène (avec brio) dans les coulisses, entre répètes et lourdeurs administratives (cf. le départ de Millepied). Avant de conclure sur Boris Godounov (Opéra Bastille) de Modeste Moussorgski, inspiré par Alexandre Pouchkine, sur le premier tsar

Les spectacles de la Comédie-Française
Actualités Les spectacles de la Comédie-Française

Habitués à brûler les planches, les sociétaires de la Comédie-Française ont dû adapter leur jeu à la période en venant directement chauffer le parquet des confinés. Fermée comme les autres lieux culturels, l'institution a lancé depuis le lundi 30 mars “La Comédie continue !”, sa formule quotidienne à domicile (entendez en ligne) entre spectacles, poésie, activités pédagogiques à destination des élèves et créations personnelles. Chaque jour, à partir de 16h, un speaker(ine) issu(e) de la troupe – Guillaume Gallienne par exemple – prend les commandes des programmes. S'ensuivent des lectures commentées de textes programmés au bac de français ainsi que des contes pour les plus petits. Le tout assuré par des comédiens, bien sûr. Si les journées sont jalonnées de pastilles comme cet hommage littéraire aux soignants, les grands rendez-vous sont assurément les deux spectacles diffusés à 18h30 et 20h30, extraits d'un fonds de captations “faites maison” et donc inédites, mêlant pièces mythiques et créations contemporaines. Mardi dernier, on a ainsi eu droit à La Vie de Galilée de Bertolt Brecht mis en scène par Antoine Vitez capté en 1991. Et de l'avis du comédien Hervé Pierre, interrogé par France Bleu, ce fonds de captations n'a pas encore livré tous ses secrets : “On a revu, par exemple, Bérénice de Racine, mis en scène par Klaus-Michaël Grüber, qui était un spectacle mythique, que personne n'avait vu depuis des années. Et dont même cet enregistrement n'avait pas été diffusé à l'épo

Les meilleurs stand-up sur Netflix
Théâtre Les meilleurs stand-up sur Netflix

Si la fin du confinement approche à grands pas, la réouverture des salles de spectacles reste encore un horizon (trop) lointain. La bonne nouvelle, c’est qu’il vous suffira d’un abonnement Netflix et d’un canapé pour profiter des captations des meilleurs spectacles de stand-up venus du monde entier. Mais avec son offre pléthorique et la diversité des genres proposés, trouver humour à son pied sur la plateforme est une épreuve parfois compliquée. Voici donc, pour vous servir, le guide ultime des one-man-shows Netflix classés selon leur qualité et leur compatibilité avec des publics particuliers, du gros beauf au plus sophistiqué. Liste non exhaustive mais représentative de la variété des shows à visionner. 

Les concerts de la Philharmonie
Actualités Les concerts de la Philharmonie

Bien délicate chose à faire en ce moment que de s'imaginer à un concert dans la majestueuse salle Pierre Boulez de la Philharmonie. Mais si elle est fermée « jusqu'à nouvel ordre », comme toutes les salles de concerts françaises, l'honorable institution de la Villette se pointe directement dans votre living-room en vous proposant de visionner gratuitement plus de 100 concerts en intégralité et près de 1 000 autres vidéos, reportages, conférences et extraits. Si la majorité des contenus touchera à la musique classique – le voilà, le moyen de démocratiser le genre ! –, on pourra également zieuter nombre de concerts et extraits des différentes éditions des festivals Jazz à la Villette et Days Off. Avec, en vrac : Jeff Mills et l'Orchestre national d'Île-de-France, Lee Fields & The Expressions, Damon Albarn, Etienne de Crécy, Tinariwen, Miles Kane, Nils Frahm ou encore Arnaud Rebotini. Les plus introspectifs d'entre vous se détendront en écoutant des entretiens avec Michel Legrand, Philip Glass, Pierre Henry, Archie Shepp ou avec le documentaire du musicien électronique Molécule au Groenland. Ultimes bons plans ? La visite du musée de la Musique option street view ainsi que la possibilité d'écouter des playlists maison. Décidément, on n'aura jamais autant visité la Philharmonie qu'en ces temps de confinement ! Pour tout découvrir, c'est ici que ça se passe ! Kit de survie musicale pour les jours à venir:? Nos concerts (gratuits) en vidéo ► https://t.co/lPws2860ng? La visite d

François Truffaut sur Netflix
Cinéma François Truffaut sur Netflix

Disparu il y a plus de trente ans, François Truffaut se voit honoré par le mastodonte des plateformes de streaming : Netflix. La firme américaine vient en effet de signer un partenariat avec MK2 pour pouvoir piocher dans son catalogue de classiques, qui contient 12 films du plus famous des cinéastes de la Nouvelle Vague. Parmi eux ? La saga centrée sur l'alter ego de Truffaut, Antoine Doinel – interprété par l'impressionnant Jean-Pierre Léaud –, dont le premier volet, Les Quatre Cents Coups, est le manifeste esthétique et le fer de lance de la Nouvelle Vague naissante (A bout de souffle sortira l'année suivante). Chez Time Out, en fans inconditionnels du bonhomme, il ne nous en fallait pas plus pour revenir sur la carrière du réalisateur et vous proposer non pas 12 mais 19 films truffaldiens à mater sur son canapé. A vous les studios ! Les douze films à streamer sur Netflix : Les Deux Anglaises et le Continent, La Femme d’à côté, La Peau douce, Le Dernier Métro, Les Quatre Cents Coups, Baisers volés, Tirez sur le pianiste, L’Amour en fuite, Jules et Jim, Vivement dimanche !, Fahrenheit 451 et Domicile conjugual.

Les spectacles d'humour gratos
Actualités Les spectacles d'humour gratos

Sacré succès que cette saga Covid-19 ! Deux mois d'exploitation et le voilà déjà à guichets – mais aussi fenêtres et portes – fermés dans le monde entier. Plus sérieusement, on a connu plus drolatique que cette période de confinement. Heureusement, on ne compte plus les bons plans à faire à domicile chinés sur les Internets entre concerts, expos et – alléluia – spectacles d'humoristes. Si certains ont partagé des vidéos spécialement pour l'occasion, on s'est surtout rendu compte qu'une poignée de créations pépites se baladaient déjà sur le web. Nous avons réuni les meilleures, avec un point commun : leur gratuité – ce qui explique l'absence des spectacles hébergés sur les plateformes Netflix, Amazon Prime ou myCANAL. Un dossier garanti avec une tripotée de blagues corrosives, le meilleur antidote contre la morosité. Pierre-Emmanuel Barré Le journal de confinement de Pierre-Emmanuel Barré est sans aucun doute la meilleure chose à voir en ce moment. Sauf peut-être pour le gouvernement, tant la pastille quotidienne ressemble à une crise d'hémorroïdes : ça pique, ça saigne et ça gratte dans tous les sens. Si l'envie de rester dans la veine vous tente, ou si vous voulez juste voir sur scène le plus acide des humoristes français, Pierre-Emmanuel Barré a mis en ligne son dernier spectacle, capté l'année dernière au Grand Rex. Ça chante a capella la musique de Game of Thrones en intro, ça touche aux mamans et à tout le monde, sans distinction. La vidéo est en ligne, et à prix libre (

La plateforme de la Cinémathèque française
Actualités La plateforme de la Cinémathèque française

On vous la présente, elle s'appelle Henri et soyez sûrs qu'elle a tout pour réussir sa vie. Henri – comme son fondateur Henri Langlois –, c'est la toute nouvelle plateforme de streaming de la Cinémathèque française lancée ce jeudi 9 avril. Si l'on pouvait déjà se délecter de centaines de ses archives, l'ancestrale institution a cette fois-ci décidé de partager en ligne, tous les soirs à 20h30 – et gratuitement –, un film restauré ces vingt dernières années pioché dans sa collection. Et qui restera accessible jusqu'à la fin du confinement. Question catalogue, autant dire que vous ne risquez pas de croiser les Avengers mais plutôt des perles cinéphiles, rares voire inédites, qu'il fait bon d'évoquer avec un accent nasillard. Preuve en est avec la première livraison : La Chute de la maison Usher réalisé en 1928 par Jean Epstein d'après la nouvelle d'Edgar Allan Poe. Henri, prépare-toi à ce qu'on parle de toi, que les filles soient nues et qu'elles se jettent sur toi. Pour découvrir Henri, ça se passe là !  

Les lives du Montreux Jazz Festival
Actualités Les lives du Montreux Jazz Festival

La neutralité de la Suisse, le Covid-19 s'en tamponne le coquillard, impactant la confédération et son quotidien comme les autres. Le mythique Montreux Jazz Festival a ainsi dû, la semaine dernière, repousser la révélation de l'affiche de sa 54e édition. Mais l'avantage d'avoir plus de 50 ans d'histoire, c'est qu'on peut aller piocher quelques archives à même de faire patienter les impatients. A la manière d'autres institutions, le festival a partagé gratuitement sur la plateforme Stingray Qello – et ce pour les 30 prochains jours – 50 concerts maison. Question genres, le rayon soul funk est particulièrement bien achalandé avec des prestations d'icônes du genre type James Brown (1981), Marvin Gaye (1980), Nina Simone (1976), Isaac Hayes (2005), Etta James (1993) ou encore Ray Charles (1997). Ça régale aussi avec du Run DMC (2001) et le Wu-Tang (2007) pour le hip-hop ainsi que Lou Reed (2000), Johnny Cash (1994) et les Raconteurs (2008) pour le rock. Egalement à relever : les trois prestations de Santana ainsi que celle, avec orchestre, de Deep Purple, presque les locaux de l'étape : le titre Smoke on the Water a été composé après l'incendie du casino de Montreux en 1971 lors d'un concert de Frank Zappa. Une ultime phrase à lire avec l'intonation de Philippe Manœuvre, bien entendu. A noter que pour accéder librement à tous ces concerts, il vous suffit de vous enregistrer sur Stingray Qello et de renseigner le code FREEMJF1M.  

icon-chevron-right
icon-chevron-right

Le meilleur de Paris, en direct de votre canap'

Les meilleurs cours de sport en ligne gratuits
Que faire Les meilleurs cours de sport en ligne gratuits

Où commander les plus beaux bouquets de fleurs pendant le confinement ?
Actualités Où commander les plus beaux bouquets de fleurs pendant le confinement ?

Les meilleures visites virtuelles à faire pendant le confinement
Art Les meilleures visites virtuelles à faire pendant le confinement

Nos recettes des meilleurs mixologues Time Out
Bars Nos recettes des meilleurs mixologues Time Out

Nos recettes des meilleurs chefs Time Out
Restaurants Nos recettes des meilleurs chefs Time Out

Les spectacles d'humour à mater gratos
Actualités Les spectacles d'humour à mater gratos

Nos commerces de bouche préférés qui livrent à domicile
Shopping Nos commerces de bouche préférés qui livrent à domicile

Les meilleurs cavistes qui livrent à domicile
Shopping Les meilleurs cavistes qui livrent à domicile

Les meilleures pâtisseries qui livrent à domicile à Paris
Shopping Les meilleures pâtisseries qui livrent à domicile à Paris

Votre anniv approche (ou celui de votre meilleur(e) pote) et vous cherchez où vous faire livrer un gâteau digne de ce nom, capable de vous faire oublier le confinement ? On a ce qu'il vous faut.  Si, comme nous, vous avez la nostalgie de la tarte citron (mais pas le four pour la faire), l'envie tenace de mordre dans la babka de Babka Zana (mais la flemme de vous lancer dans la recette), ou l'ambition démesurée de gagner des followers sur Insta en postant une création pâtissière de chef #DidItMyself, lisez donc la suite.  Attention, c'est qu'on veut du bon ! Car quitte à prendre des calories, autant que ça vaille le coup, non ? Exit le vieux flan sous vide ou les cookies sécos du supermarché ! Non merci l'éclair pistache vert fluo de la pâtisserie de quartier. Voici, lecteurs esthètes, les meilleures pâtisseries (selon nous) qui livrent à domicile. L'occasion de mettre le focus sur des cheffes pâtissières ultra-talentueuses, comme Claire Damon (Des Gâteaux et du Pain), Myriam Sabet (Maison Aleph) ou Lucile Espeillac (qui vient de rejoindre Le Boulanger de la Tour, l'annexe sucrée de La Tour d'Argent). 

Les podcasts à écouter absolument pendant le confinement
Que faire Les podcasts à écouter absolument pendant le confinement

Pour rire un bon coup, vous évader, rêver, vous cultiver, et même titiller votre libido… Découvrez ci-dessous notre very best of d'histoires à écouter ! En solo, dans le lit, en faisant la vaisselle, ou pour couvrir les ébats de vos voisins déchaînés : on a tous une bonne raison de se poser avec ces petites voix qui murmurent au creux de vos oreilles. Hop ! On met son casque et c'est parti !

icon-chevron-right
icon-chevron-right

Nos derniers plans à faire à la maison

Replonger dans l’expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Actualités Replonger dans l’expo Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

Après avoir annoncé en mars un programme en ligne pour mettre un peu d'art dans nos vies, à raison de trois rendez-vous culturels par semaine, l’immense paquebot conçu par Frank Gehry nous ressert du cultissime avec une expo blockbuster virtuelle. Présentée du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019, l’impressionnante rétrospective de Jean-Michel Basquiat faisait le tour de sa carrière, de ses débuts à sa période de gloire jusqu’à sa mort des suites d’une overdose en 1988. Plus qu’une icône, Basquiat est un véritable coloriste qui livre une peinture aussi sentimentale que violente. Répartie sur quatre niveaux, l’expo développe les différentes thématiques explorées par l’artiste au cours de sa trop courte carrière, à travers plus de 120 œuvres. De sa période graff SAMO© (pour same old shit, “toujours la même merde”) à sa fascination pour la religion et la mort, chaque salle nous plonge dans l’univers torturé et naïf de Basquiat grâce à un nombre de prêts incroyable. Une médiation impeccable – fait assez rare pour être souligné –, et un accrochage minimaliste nous permettent de kiffer d’autant plus les chefs-d’œuvre présentés. Si l’on revoit les bases avec des toiles classiques, comme son autoportrait accompagné de son pote Andy, Dos Cabezas (1982), on découvre aussi des tableaux inédits issus de collections privées. Mention spéciale aux Heads (1981-1982), triptyque de vanités dévoilé pour la première fois au public, que l’on remarque dès le début de l

Devenir incollable grâce à ces cours d'œnologie
Actualités Devenir incollable grâce à ces cours d'œnologie

Mordus de bon jaja, voici de quoi occuper vos journées en ces temps de confinement (et de visio-apéro !). Chaque vendredi et samedi, à 18h, rendez-vous sur la chaîne YouTube du sommelier Fabrizio Bucella. Avec son costume-cravate, ses lunettes de premier de la classe, son accent bruxellois à couper au couteau, c'est un vrai personnage.  Mais derrière les apparences se cache un physicien, docteur en sciences, professeur à l'université libre de Bruxelles, qui enseigne également à l’université de Bordeaux et l’université de Reims. Fabrizio Bucella écrit pour la prestigieuse Revue du vin de France et Le Point. Il a également publié plusieurs ouvrages aux éditions Dunod. Chaque semaine, retrouvez un nouveau cours pour devenir incollable sur une région viticole. Bordeaux, la Bourgogne, la Loire, ou encore l’Alsace et la Champagne : un tour de France des plus beaux vignobles ! A ne pas rater non plus, archivés sur son compte YouTube : le très pratique comment dégazer une quille saturée en CO2 ?, avec un magnifique nain de jardin à l'arrière-plan. Ou les épisodes sur les accords vin et chocolat, vin et fromage et même… vin et pizza !

Découvrir les nouveaux spectacles de l'Opéra de Paris
Actualités Découvrir les nouveaux spectacles de l'Opéra de Paris

Si les lieux culturels ont été contraints de fermer les uns après les autres à cause de ce foutu coronavirus, l’Opéra de Paris nous a offert un peu de rêve : depuis le 17 mars, il est en effet possible de mater gratuitement certains de ses plus grands classiques, en se rendant sur les sites de l’Opéra ou de Culture Box. Bonne nouvelle : alors qu’elle venait d’annoncer son spectacle de clôture il y a quelques jours (Carmen), la mythique institution joue les prolongations en balançant une nouvelle programmation qui va s’étaler jusqu’à la fin mai. Et autant vous prévenir, c’est du très lourd ! Pour ouvrir le bal ? Vous pourrez visionner du 4 au 10 mai Le Songe d'une nuit d'été, le ballet féerique du chorégraphe George Balanchine, inspiré par la pièce de William Shakespeare, et ici interprétée par les danseurs de l'Opéra national de Paris sur la musique de Felix Mendelssohn. Le petit plus de ce ballet sentimental joué en 2017 à l’Opéra Bastille ? Benjamin Millepied a demandé au grand couturier Christian Lacroix de s’occuper des spectacles et de la scénographie. On vous laisse mater le résultat ! La suite ? Direction le Palais Garnier pour (re)vivre Don Pasquale 2018 et le documentaire L’Opéra de Jean-Stéphane Bron (du 11 au 17 mai), qui nous emmène (avec brio) dans les coulisses, entre répètes et lourdeurs administratives (cf. le départ de Millepied). Avant de conclure sur Boris Godounov (Opéra Bastille) de Modeste Moussorgski, inspiré par Alexandre Pouchkine, sur le premier tsar

Se fendre la poire avec un stand-up sur Netflix
Théâtre Se fendre la poire avec un stand-up sur Netflix

Si la fin du confinement approche à grands pas, la réouverture des salles de spectacles reste encore un horizon (trop) lointain. La bonne nouvelle, c’est qu’il vous suffira d’un abonnement Netflix et d’un canapé pour profiter des captations des meilleurs spectacles de stand-up venus du monde entier. Mais avec son offre pléthorique et la diversité des genres proposés, trouver humour à son pied sur la plateforme est une épreuve parfois compliquée. Voici donc, pour vous servir, le guide ultime des one-man-shows Netflix classés selon leur qualité et leur compatibilité avec des publics particuliers, du gros beauf au plus sophistiqué. Liste non exhaustive mais représentative de la variété des shows à visionner. 

S'émerveiller avec les spectacles de la Comédie-Française
Actualités S'émerveiller avec les spectacles de la Comédie-Française

Habitués à brûler les planches, les sociétaires de la Comédie-Française ont dû adapter leur jeu à la période en venant directement chauffer le parquet des confinés. Fermée comme les autres lieux culturels, l'institution a lancé depuis le lundi 30 mars “La Comédie continue !”, sa formule quotidienne à domicile (entendez en ligne) entre spectacles, poésie, activités pédagogiques à destination des élèves et créations personnelles. Chaque jour, à partir de 16h, un speaker(ine) issu(e) de la troupe – Guillaume Gallienne par exemple – prend les commandes des programmes. S'ensuivent des lectures commentées de textes programmés au bac de français ainsi que des contes pour les plus petits. Le tout assuré par des comédiens, bien sûr. Si les journées sont jalonnées de pastilles comme cet hommage littéraire aux soignants, les grands rendez-vous sont assurément les deux spectacles diffusés à 18h30 et 20h30, extraits d'un fonds de captations “faites maison” et donc inédites, mêlant pièces mythiques et créations contemporaines. Mardi dernier, on a ainsi eu droit à La Vie de Galilée de Bertolt Brecht mis en scène par Antoine Vitez capté en 1991. Et de l'avis du comédien Hervé Pierre, interrogé par France Bleu, ce fonds de captations n'a pas encore livré tous ses secrets : “On a revu, par exemple, Bérénice de Racine, mis en scène par Klaus-Michaël Grüber, qui était un spectacle mythique, que personne n'avait vu depuis des années. Et dont même cet enregistrement n'avait pas été diffusé à l'épo

Plonger dans l'univers d'Andy Warhol en bourlinguant à la Tate Modern
Actualités Plonger dans l'univers d'Andy Warhol en bourlinguant à la Tate Modern

Andy Warhol à la Tate Modern : voilà une combinaison à même de détraquer la boussole de tous les fous d'art. Alors que le confinement a entraîné la mise sur pause de la maousse rétrospective sur le pape du pop art quelques jours à peine après son ouverture, la prestigieuse institution londonienne a tout de même décidé de choyer ses ouailles en partageant l'exposition sur la toile ! Une visite virtuelle qui prend la forme d'une vidéo de sept minutes extrêmement bien foutue. Guidé par les fins commentaires des deux commissaires Fiontán Moran et Gregor Muir, on se fait balader entre les œuvres et périodes cultes de Warhol et ses créations et questionnements plus intimes. On (re)découvrira forcément ses boîtes de soupe, ses représentations de Marilyn Monroe, ses Silver Clouds ou encore ce cœur artistique que fut la Factory. Et puis, sous la couche pailletée, se révèle la part d'intime de l'artiste, avec un passage évoquant son enfance, son identité queer ou sa relation avec la mort, avec notamment cette photo de son abdomen meurtri à la suite d'une tentative d'assassinat en 1968.    

Plonger dans l'inaccessible lac souterrain de l'Opéra Garnier
Actualités Plonger dans l'inaccessible lac souterrain de l'Opéra Garnier

Entre ses spectacles en ligne et tous les corps de l'institution qui se mettent en action dans des vidéos de soutien aux personnels soignants, l'Opéra de Paris reste sous le feu des projecteurs malgré le confinement. Mais pourtant, il y a toujours une partie du bâtiment dessiné par Charles Garnier qui garde ses secrets. Car, croyez-le ou non, un lac artificiel est logé sous le temple français de l'opéra ! Un lac censé stabiliser l'édifice, inaccessible au public – sauf pour les pompiers en combi –  mais dans lequel vous allez pouvoir plonger virtuellement sur la plateforme Google Arts & Culture. Un bassin qui prend davantage l'apparence de souterrains voûtés à l'intérieur desquels on n'a pas très envie de barboter. Le plus troublant dans cette visite ? Ces spectres lumineux formés par les projecteurs, qui, avec un peu d'imagination, nous ramènent dans l'ambiance du Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux.  Pour la rencontre avec un fantôme, c'est par ici.  

S'éclater avec le tout premier jeu vidéo du Centre Pompidou
Actualités S'éclater avec le tout premier jeu vidéo du Centre Pompidou

Il faut reconnaître qu'avec son dédale de tuyaux d'aération digne de Super Mario Bros., le bâtiment du Centre Pompidou, dessiné par Renzo Piano et Richard Rogers, a une bonne gueule de borne de jeu d'arcade. Allez savoir dans quelle mesure cette ressemblance a joué, mais voilà que l'institution a annoncé pour ce vendredi 24 avril la sortie de son tout premier jeu vidéo intitulé Prisme 7. Développé conjointement par les sociétés Bright et Game In Society à l’initiative du ministère de l'Education Nationale, ce jeu s'adresse « aux adolescents et aux adultes désireux d’appréhender la création moderne et contemporaine ». Tout au long des sept niveaux et plateformes de Prisme 7, vous prendrez les traits d'un micro-organisme amené à se développer au contact des œuvres d'une des plus importantes et prestigieuses collections d'art moderne et contemporain du monde. Au total, 40 œuvres avec, au choix, un peu de Mondrian, une touche de Warhol, du Veilhan, à découvrir dans un cadre inédit so Vasarely. Si l'on n'a pas encore pu tester la chose et qu'on attend de voir pour s'enthousiasmer (sur l'aspect transgénérationnel notamment), avouons que ce Prisme 7 dispose de sacrés atouts pour attiser notre curiosité. Un jeu téléchargeable sur mobile (iOS/Android) et ordi (PC/Mac). Pour l'App Store, c'est par ici.

Découvrir la place des chats dans l'histoire de l'art le temps d'une expo
Actualités Découvrir la place des chats dans l'histoire de l'art le temps d'une expo

Après le tombeau du pharaon Ramsès VI, place aujourd'hui à une expo sur les créatures déifiées de notre époque : les chats. Sur les cimaises en ligne de l'Universal Museum of Art, cette rétrospective virtuelle coorganisée avec la Réunion des musées nationaux – Grand Palais se penche plus précisément sur la représentation des chats dans l'histoire de l'art à travers 75 œuvres félines aux formats divers, s'étalant de l'Egypte ancienne au XXe siècle.  Dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, on se balade (en plein écran !) à pattes feutrées entre les œuvres, et autant le dire : y a de sacrés beaux spécimens ! On pense au discret matou planqué dans Olympia de Manet, à l'unique bête enivrée dans Les Noces de Cana de Véronèse, au théâtral chat noir de Steinlen ou encore aux griffes des chats de Renoir, Géricault, Delacroix ou encore Courbet. Petits miaulements en plus de cette expo ? Les descriptions et analyses picturales, les bios des artistes ainsi que les zooms en haute définition disponibles pour chaque tableau. Pour l'expo, c'est par ici.     

Plongez gratuitement dans l'expo “Christian Dior, couturier de rêve”
Actualités Plongez gratuitement dans l'expo “Christian Dior, couturier de rêve”

Trente ans. C’est le temps qu’il aura fallu pour voir Christian Dior exposé de nouveau dans les musées parisiens. Pour soigner ce retour, la Maison Dior a présenté en 2017, au musée des Arts décoratifs, la géniale expo Christian Dior, couturier du rêve, qui déroulait 300 robes de haute couture de cet alchimiste de la mode et maître incontesté de la forme, bien accompagné par ses prestigieux successeurs (Galliano, Saint Laurent, Ferré, Bohan…). Et si vous avez raté l’occasion de découvrir ces créations, ou que vous êtes tout simplement nostalgiques, pas de panique : le MAD vous permet de (re)vivre l’exposition virtuellement. Prêt à plonger dans le grand luxe ? C’est sûr la chaîne YouTube de la marque française qu’une vidéo a été postée. On y retrouve, sur près d’une heure, la genèse de l’expo, le choix des robes, des œuvres d’art et des croquis, la recherche d’archives… Mais aussi tout le travail de conservation et l’élaboration de la scénographie.  Le fil conducteur ? Outre la mode, c’est le rapport entre Christian Dior et l’art. Car là se trouve toute l’ingéniosité du commissaire : ne pas dissocier son travail de couturier (robes et accessoires) de l’art et de la peinture d’époque. On découvre alors tout le mélange de styles de Dior, notamment sa passion pour la cour du XVIIIe siècle et sa vision de l’élégance du Second Empire, réintroduisant au passage la féminité triomphante très présente dans l’histoire de l’art. A travers un parcours qui chavire crescendo dans le show dé

icon-chevron-right
icon-chevron-right