Festival June Events

Du 4 au 20 juin 2014 à la Cartoucherie

0

Commentaires

Ajouter +

© Janusz J.F. Matuszewski

Qui n'a jamais mis les pieds à la Cartoucherie de Vincennes, manque sans doute un des plus beaux espaces scéniques de la capitale. Au milieu de la forêt, le théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine côtoie les Ateliers de Paris de Carolyn Carlson, le théâtre du Chaudron celui de la Tempête. Déposé devant sa porte par une petite navette à l'ancienne, on y est accueilli par les hennissements du centre équestre... Un espace unique où chorégraphes, metteurs en scènes, danseurs, comédiens et dramaturges viennent créer de nouveaux mondes.

Une septième édition au top

C'est à quelques mètres de la porte d'entrée, au bout d'une artère de pierres, que l'on trouve les Ateliers de Paris, une large bâtisse rectangulaire couleur brique. A l'intérieur, le cœur de la danse bat la cadence. De jeunes danseurs viennent y pratiquer leur pas de basque et apprendre à mêler avec soin les arts entre eux (théâtre, danse, musique, vidéo...) tandis que des chorégraphes confirmés s'escriment à leur transmettre un peu des moissons de leur carrière. Un lieu où l'on enseigne, où l'on pratique et où l'on crée. Ambition qui trouve chaque année son firmament lors de June Events. Ce festival de danse invite près de 19 compagnies à se produire dans plusieurs lieux de la Cartoucherie. Des compagnies espagnoles (Daniel Abreu), libanaises (Danya Hammoud), mexicaines (Kubilai Khan Investigations) ou encore slovènes (Daša Grgič). Au total, près de neuf créations et plus d'une trentaine de représentations viendront ponctuer cette huitième édition imaginée par la célèbre Carolyn Carlson. Au programme, bien sûr de la danse contemporaine, mais aussi des performances déambulatoires ( ‘L’Ivresse des croisées’), des solos sur la question du genre (‘BodyunTitled’) et des percussions (‘Democracy’). Le printemps dans toute sa splendeur.

Tout le programme du festival


La Cartoucherie


Notre sélection

DR

Democracy

Souvenez-vous, nous vous avions déjà parlé de Maud Le Pladec et de son excellent spectacle ‘Poetry’. La chorégraphe revient ce printemps avec une nouvelle création de 50 minutes intitulée ‘Democracy’ et interprétée par cinq danseurs et 4 percussionnistes. Sur le plateau, des mouvements précis, des gestes saccadés et la musique post-minimaliste des percussionnistes. Comme pour ‘Poetry’, ‘Democracy’ met en dialogue le langage chorégraphique et l’écriture sonore, offrant aux deux éléments une unité déconcertante. Une danse mise en parallèle avec la lecture de l’essai philosophique de Miguel Abensour ‘ La démocratie contre l’état’. Le deuxième volet de ‘To Bang on a Can’ s’annonce prometteur.

  1. Théâtre de la Tempête Route du Champ de Manœuvre, 12e
  2. Samedi 7 juin
Réservez

L’avis des utilisateurs

0 comments