Amos Gitai, Architecte de la mémoire

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
©AGAV Films / DR

Le contenu de cette page est fourni par un partenaire de Time Out.

La Cinémathèque française consacre le cinéaste engagé israélien Amos Gitai, reconnu avec ses films "Kippour, souvenirs de guerre" (1997) et "Kippour" (2000) pour transgresser les codes du film de guerre. Intimistes, anti-héroïques, ses œuvres dénoncent et interrogent et évoluent comme son créateur au fil des ans. Immigration, fascisme, tant de sujets que le cinéaste aborde avec lyrisme, réalité et fantasme.

LiveReviews|0
2 people listening