Gizelle Smith + Charles Bradley

Notre sélection
DR
Charles Bradley
Libre

La panthère noire londonienne Gizelle Smith ressuscite la funk vintage des 70’s avec sa voix ondulante et puissante qui rappelle la grande Lynn Collins. Groove implacable, cuivres vibrants, orgues psychédéliques, basse énergisante, Gizelle a affolé les ondes radios avec son single très dansant "Working Woman" extrait de son album ‘This is Gizelle Smith & The Mighty Mocambos’ avec ce groupe venu d’Hambourg. Elle l'a enregistré avec des vieux micros et amplis pour chanter son deep funk et reproduire avec fidélité le son de l’époque. Après deux ans de tournée, elle a sorti deux singles de pépites soul qui méritent une écoute attentive, "June" et "Jonny".

Charles Bradley est un soulman signé chez la légendaire maison Daptone Records (Sharon Jones & The Dap Kings, Budos Band) à l’âge canonique de 60 ans, une rareté dans l’industrie du disque. Roulant sa bosse pendant plus de vingt ans comme cuistot de New York à l’Alaska, il joue dans des groupes locaux sur sa route avant de retourner à Brooklyn près de sa famille. Pour gagner sa croûte, il se produit dans les clubs du quartier sous le nom de Black Velvet et interprète James Brown dans un show très remarqué. Il séduit Gabriel Roth, co-fondateur de Daptone, et devient la nouvelle voix du revival soul des 60’s et 70’s que le label aime produire. Il sort son premier album ‘No Time For Dreaming’ qu’il viendra interpréter à la Cigale. Si la production de l’album dans la pure tradition oldies est un peu trop rétro pour être créative (dommage avec un tel potentiel), en live Charles Bradley est impressionnant de puissance et d’intensité émotionnelle avec sa voix un peu éraillée. Son charisme rappelle les grands showmen de l’époque, de James Brown (son mentor auquel il pique son jeu de scène) à Otis Redding, dont il arrive à reproduire les intonations de voix.

Téléphone de l'événement 01.47.29.30.48
Site Web de l'événement http://www.myspace.com/ladefensejazz
LiveReviews|0
1 person listening