Café Laurent

Fabrice Rambert
Café Laurent
6e arrondissement

Il existe peu de cafés si ancrés dans l’histoire musicale et littéraire que le Café Laurent. Ainsi nommé par François Laurent qui a ouvert les lieux en 1690. Plusieurs générations de personnalités des plus influentes ont posé leurs coudes sur ce comptoir. Au siècle des Lumières, Fontenelle, Voltaire et Rousseau venaient ici découvrir de « l’eau de café » ou les thés des Indes. Le lieu se fit vite remarquer pour sa clientèle d’intellectuels distingués. Au XXe siècle, la Nouvelle Vague donna un visage musical et philosophique au Café Laurent. Puis vint l’après-guerre, le jazz faisait fureur et les avant-gardistes se déchaînaient sur l’existentialisme. Le Café Laurent fut rebaptisé le Café Tabou et comptait parmi ses habitués Sartre, Queneau, Camus et Mauriac qui en firent leur QG. Boris Vian y jouait au milieu d’autres artistes décalés. Aujourd’hui, le café est fréquenté par la clientèle chic du quartier. Niché au rez-de-chaussée de l’hôtel de luxe l’Aubusson, l’établissement propose des concerts de jazz pour happy few du mercredi au samedi. Sièges capitonnés, rideaux somptueux, piano à queue, l’élégance du lieu sied à merveille à la carte : on peut y siroter un Manhattan ou un whisky Macallen 18 ans d’âge. L’entrée est libre mais apprêtez-vous à craquer votre portefeuille pour consommer.

Nom du lieu Café Laurent
Contact
Adresse 33 rue Dauphine
6e
Paris

Heures d'ouverture De 9h à minuit
Transport Métro : Saint-Michel ou Odéon
Prix Prix d’un demi : 7 euros
LiveReviews|1
3 people listening
Mrt006

Je m'y trouvais un jeudi de  mai 2014 , j'y ai passé une excellente soirée. Le duo contrebasse piano était magnifique et les femmes devant la scène, sublimes, en particulier les blondes à bottes blanches! Si je pouvais la revoir...

 ( nidimoy63@hotmail.fr)!!!