Paris

L’essentiel des arts, de la culture et des sorties parisiennes


Sortir à Paris




Dernières critiques

Expo • De Giotto à Caravage

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Tandis que de plus en plus d'expositions se contentent de dérouler des monographies bêtement chronologiques et d'afficher les plus grands noms possibles pour attirer tout le monde, il convient, une fois encore, de tirer son chapeau au musée Jacquemart-André. Pour 'De Giotto à Caravage', l'hôtel particulier du boulevard Haussmann propose un parcours original doublé d'une vraie réflexion, qui nous permet de (re)découvrir

  1. Musée Jacquemart-André 158 boulevard Haussmann, 8e
  2. Jusqu'au lundi 20 juillet
Plus d'infos

Shopping • Les Tatas Flingueuses

  • prix: 1/4

C’est dans la rue de Paris, mouvementée, chaleureuse, cosmopolite, qu'a élu domicile Les Tatas Flingueuses, un café-boutique des plus charmants, qui reflète bien l’ambiance de la ville. Les deux fondatrices, elles-mêmes Montreuilloises, sont les ambassadrices de cette agglomération en pleine évolution qui voit de plus en plus d'endroits comme celui-ci ouvrir ces derniers temps. Certainement le lieu le plus cosy du

  1. 52 rue de Paris, 93100
Plus d'infos

Expo • Velázquez

  • Note: 4/5

Quand on pense au siècle d'or espagnol, on pense forcément à Velázquez. 'Les Ménines', 'Le Triomphe de Bacchus' ou le portrait de son esclave Juan de Pareja sont autant de chefs-d'œuvre du Sévillan né en 1599, qui ont marqué la peinture au fil des siècles, jusqu’au modernisme. Edouard Manet, par exemple, tenait l'Espagnol comme le plus grand peintre qui ait jamais existé – et l'un des précurseurs de

  1. Grand Palais 3 avenue du Général Eisenhower, 8e
  2. Jusqu'au lundi 13 juillet
Plus d'infos

Théâtre • Schizophonies - partition impossible

  • Note: 4/5

Sur scène, ils sont quatre : trois gars (Julien Crépin, Sergueï Ryschenkow, Geoffroy Vernin), une fille (Nadège Sellier). Quatre comédiens pour autant de personnages, additionnés à leurs doubles fictifs ou réels (où commence le personnage ? où finit le comédien ?), fantasmés par eux-mêmes comme par l’auteure de cette « partition impossible » et pirandellienne, Morgane Lory, qui n’hésite pas à commenter,

  1. La Loge 77 rue de Charonne, 11e
  2. Jusqu'à Ven avr 3
Plus d'infos

Expo • Miroir, ô mon miroir

  • Note: 4/5
  • notre sélection
  • Gratuit

Une exposition collective inespérée, intelligente, (gratuite) et qui fonctionne sur plusieurs niveaux de lecture : c’est suffisamment rare pour être salué à coups de clins d’œil frétillants et de pouces vigoureusement levés. En allant faire un tour au Pavillon Carré de Baudouin, on ne s’attendait pas à tomber sur des œuvres de Bertille Bak, Julien Salaud ou Virginie Barré, entourées de pré-ados subitement

  1. Pavillon Carré de Baudouin 121 rue de Ménilmontant, 75020
  2. Jusqu'au samedi 23 mai
Plus d'infos

Film • A trois on y va

  • Note: 4/5

Du très célèbre ‘Jules et Jim’ de Truffaut aux ‘Amours imaginaires’ de Dolan, en passant par ‘La Maman et la Putain’ de Jean Eustache, ‘César et Rosalie’ de Claude Sautet, sans oublier le ‘Vicky Cristina Barcelona’ de Woody Allen, le très fameux ‘The Dreamers’ de Bertolucci ou ‘Les Chansons d’amour’ de Christophe Honoré, le thème du triangle amoureux a inspiré de bien grands cinéastes. Le

  1. En salles
+ de critiques