Kiez

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
1/5
DR / © Kiez
2/5
DR / © Kiez
3/5
DR / © Kiez
4/5
DR / © Kiez
5/5
DR / © Kiez
Mairie du 18e

Quand on nous a dit qu’un biergarten venait d’ouvrir près de Guy Môquet, on s’est dit, l’œil humide et le cœur battant : « Un biergarten ? Ici ? A Paris ? » Tous nos souvenirs (et nos non-souvenirs) de Berlin ont afflué dans une zone de notre cerveau assimilée à la fête et à un alcoolisme latent, déclenchant par la même occasion les muscles de nos zygomatiques. 

C’est donc le pas alerte que nous nous sommes rendus au Kiez, au lendemain du massacre footbalistique perpétré par la Mannschaft face au Brésil pendant la Coupe du monde 2014. Sous une pluie battante, on s’est dit que pour s’asseoir dans la partie garten (petite terrasse toute mignonne planquée au fond du bar) avec nos bier, ça allait être compliqué. Mais ça n’a pas altéré notre motivation. Chez Time Out Paris, on est très consciencieux  quitte à s'investir corps et foie dans chaque endroit où l'on met les pieds.

Nous avons donc testé toutes les bières en pression (Erdinger Kristallweizen, Bitburger, Kölsch, Sankt Thomas : de 5,50 € à 6,90 €), et pour faire une petite pause, on s’est bu un petit Fritz Limo goût pomme (3,50 €), notre soft allemand préféré. Et puis, à 21h50 on se retourne et, miracle ! Un écran géant descend du ciel, et une lumière divine projette sur la toile immaculée les images d’une pelouse verte et d’hommes affublés de drôle de shorts oranje et bleu clair. L’ambiance se réchauffe à grands coups de « Oh ! » et de « Ah ! ».

Arrivent les plats : un bretzel pour patienter, une assiette de fricadelle et sa salade fraîche de patates/concombres, un curry wurst et une assiette de nuernberger rostbratwuerste (vous n’imaginez pas comme l’on peut se ridiculiser en prononçant le nom de ce plat à la serveuse adorable et surtout très bilingue !). Tout était vraiment bon. Tant et si bien qu’il nous tarde de revenir pour cette fois délaisser la nourriture snack au profit des vrais plats concoctés « mit liebe » par le cuisinier du Kiez.

Pendant la mi-temps, et grâce aux connaissances alcool(og)iques d’un ami allemand, nous commandons un Kölschkranz, soit un plateau de 13 Kölsch servies dans des verres de 20 cl (33 €). Voilà. C’est là qu’on entame notre descente inexorable vers la chute (au sens propre et figuré). Quelques verres et parties de baby-foot plus tard, les adorables propriétaires des lieux nous offrent pour nous remercier de notre assiduité, des Jägermeister. Erreur fatale. On se réveille avec une tête lourde comme une enclume, une ouïe supersonique (pourquoi la dame de la RATP parle si fort dans son micro ?) et l’envie de hurler à qui veut bien l’entendre : « Ich bin ein Berliner » !

[Parce que la gueule de bois fait partie des risques du métier et parce qu'à vous aussi ça peut arriver, voici quelques conseils pour y faire face.]

Nom du lieu Kiez
Contact
Adresse 24 rue Vauvenargues
18e
Paris

Heures d'ouverture Du lundi au vendredi de 9h à 2h. Samedi et dimanche de 10h à 2h
Transport Métro : Lamarck - Caulaincourt
LiveReviews|0
1 person listening