Musée Cognacq-Jay

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
1/12
Vue du musée Cognacq-Jay dans le cadre de la carte blanche à Christian Lacroix, automne 2014 / Photo : © Raphaël Chipault & Benjamin Soligny
2/12
Nicolas de Largillière, 'Portrait présumé de Madame la duchesse de Beaufort', 1714 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
3/12
Anonyme, 'Pistolet à parfum', c. 1790 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
4/12
Niclas Lafrensen, dit Nicolas Lavreince, 'La Consolation de l’absence', c. 1785-1790 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
5/12
Anonyme, 'Carnets de bal en forme de violons', c. 1750 / © Carole Rabourdin / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
6/12
François Boucher, 'Le Retour de chasse de Diane', 1745 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
7/12
'Phénix sur un rocher', Dynastie des Qing, règne de Qianlong (1736-1796), c. 1750 / © Eric Emo / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
8/12
Giambattista Tiepolo, 'Le Banquet de Cléopâtre', c. 1742-43 / © Philippe Ladet / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
9/12
François-Marie Poncet, 'Vénus', 1778 / © Stéphane Piera / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
10/12
Jean-Baptiste Huet, 'La Laitière', 1769 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
11/12
Attribué à Georges Jacob, 'Lit à la Polonaise', c. 1785 / © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
12/12
Paul-Nicolas Ménière, 'Tabatière ornée des portraits de la famille royale', 1775 / © Carole Rabourdin / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
Le Marais Libre

Ce musée intime et cossu abrite une collection assemblée au début des années 1900 par le fondateur de La Samaritaine, Ernest Cognacq, et son épouse, Marie-Louise Jay. Grands amateurs de l’art du XVIIIe, ils se sont essentiellement concentrés sur la France mignarde du siècle des Lumières, et notamment sur des toiles rococo signées Watteau, Fragonard, Boucher ou Greuze, et des pastels de Quentin de la Tour. L'école flamande figure aussi dans les galeries (Rembrandt, Ruysdael, Rubens) aux côtés de Canaletto et de Guardi. Les Britanniques Reynolds, Romney et Lawrence ont eux aussi su se frayer, çà et là, une petite place sur ces cimaises dominées par la peinture française.

Les œuvres sont présentées dans des salles lambrissées, agrémentées de fauteuils, de tapisseries, de porcelaines et de sculptures datant de la même époque. Ou comment pénétrer au cœur du XVIIIe siècle, tel qu’il était vu à l'aube du XXe.

> A lire aussi :

Un musée, une œuvre : 'Le Banquet de Cléopâtre' de Giambattista Tiepolo

Nom du lieu Musée Cognacq-Jay
Contact
Adresse Hôtel Donon
8 rue Elzévir
3e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Transport Métro : Chemin Vert ou Saint-Paul
Prix Entrée libre (hors expositions temporaires)

Choisir une date

à
  • Mar 26 Mai 2015 - Dim 27 Septembre 2015
    En savoir plus
  • Mar 2 Juin 2015 - Dim 7 Juin 2015 Libre
    En savoir plus
LiveReviews|0
1 person listening