Musée des Archives nationales

  • Musées
  • Histoire
DR
Le Marais

Entre septembre 2010 et octobre 2011, une banderole s'agitait aux grilles de l’Hôtel de Soubise, clamant « Non à la Maison de l’histoire de France ». Et celle de la façade de rajouter : « Sauvons les Archives nationales. » La cause de ce vent de polémique qui souffla, pendant plus d'un an, sur le Marais ? La lutte des Archives nationales, logées dans le palais de la rue des Francs-Bourgeois depuis la Révolution, contre les menaces d’extradition (direction Pierrefite en Seine-Saint-Denis) prononcées par les plus hautes sphères du pouvoir. Après le Centre Pompidou, la bibliothèque François Mitterrand et le musée du quai Branly de Chirac, Nicolas Sarkozy, comme tout président de la Ve République qui se respecte, n’est en effet pas exempt d’ambitions muséographiques. « Son » musée ? Celui de l’histoire de France, de la patrie, de la mémoire gauloise… Une grande idée pour une grande nation. Seul(s) hic(s) : le projet, très contesté par les historiens et dans les milieux professionnels de la culture pour son manque de clarté et de pertinence – sans mentionner l’arrogance du « fait accompli » d’un musée programmé dans l’absence absolue de débat – ne convainc pas et ne paraît pas justifier l’évincement des Archives. Dont le musée d’histoire était, d’ailleurs, déjà en voie de développement et de réaménagement, l’établissement d’une collection permanente étant prévu de longue date.

Longuement remise en cause et ajournée, la Maison de l’histoire de France verra néanmoins le jour prochainement, le projet ayant été confirmé par Frédéric Mitterrand en octobre 2011. Entre-temps, le jardin de Soubise a rouvert ses portes après seize ans de fermeture, et les Archives nationales poursuivent leur mission muséologique entre deux batailles syndicales : les dernières expositions temporaires se succèdent dans les salles rococo de l’Hôtel, où trônent quelques tableaux de François Boucher et de Carle Van Loo. Dans l'attente de l’avenir incertain de l’histoire française.

Nom du lieu Musée des Archives nationales
Contact
Adresse Hôtel de Soubise
60 rue des Francs-Bourgeois
3e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours sauf mardi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, samedi et dimanche de 14h à 17h30
Transport Métro : Rambuteau
Prix De 2 à 6 euros. Gratuit pour les - de 26 ans, groupes scolaires, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA, personnes handicapées et leurs accompagnateurs
LiveReviews|0
2 people listening