Le top 10 de la semaine

Films, concerts, spectacles, expos, restos : le meilleur de la semaine par Time Out

0

Commentaires

Ajouter +

L’automne est aux portes de la ville. Les feuilles mortes s’amoncèlent sur les pistes cyclables, les grasses mat’ se rallongent, les chaussettes réapparaissent. On a la flemme, mais on sort quand même, parce qu’il y a masse de choses à faire : tester un nouveau resto, se rabibocher avec son épiderme, défier le monstre des mers ou encore dompter la voie lactée. Oui, il vous en faudra de l’énergie pour ce top 10 de la semaine.

Cocorico • Natas Loves You

La Sacem, le vent et la tempête. Comprennant qu'elle pouvait donner un appréciable coup de main aux groupes émergeants français en les poussant sous le feu des projecteurs, la Sociétés des artistes, compositeurs et éditeurs de musique propose depuis 2010 une tournée de promotion à la programmation pointue. Après avoir vu passer les excellents François And The Atlas Mountain et We Were Evergreen en 2012 et 2013, l'édition 2014 donnera sa chance aux jeunes parisiens de Natas Loves You... Lire la suite

  1. La Maroquinerie 23 rue Boyer, 20e
  2. Mercredi 24 septembre
Réservez

Galactique • L'Exoconférence

  • Note: 4/5

Savez-vous qui est Kenneth Arnold ? En quoi consiste le projet Blue Book ? A quelle vitesse se déplace la lumière ? Alexandre Astier, monsieur ‘Kaamelott’, sait toutes ces choses. Et c’est d’ailleurs le sujet passionnant de son ‘Exoconférence’, un one-man show documenté en forme de cour magistral sur le système solaire, la Voie lactée, le Big Bang et les petits hommes verts. Un voyage intergalactique qu’il dirige à l’aide de Swan, la version hi-tech et désobéissante de Siri. Lire la suite

  1. Théâtre du Rond-Point 2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 8e
  2. Jusqu'au dimanche 19 octobre
Réservez

New York - Berlin • Roman Vishniac

  • Note: 4/5

De Roman Vishniac (1897-1990), on connaît surtout ce portrait d'un monde qui vit ses dernières heures à la veille de la Shoah. Mandaté par l'American Jewish Joint Distribution Committee pour dresser le portrait des communautés juives de l'Europe orientale, le photographe né en Russie et alors installé à Berlin s'acquitte de sa mission durant quatre ans. De 1935 à 1938, il stigmatise notamment la misère urbaine des juifs dans les grandes villes polonaises... Lire la suite

  1. Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme 71 rue du Temple, 3e
  2. Jusqu'au dimanche 25 janvier
Plus d'infos

Haute couture • Saint Laurent

  • Note: 5/5

En général, le biopic (ce fameux biographical picture qu’on pourrait souvent traduire par « hagiographie du pauvre ») est un genre à fuir. Lourdaud, pléonastique, parfois mystificateur. Heureusement, quelques contre-exemples, rares (‘Last Days’ de Gus Van Sant, ‘Napoléon’ d’Abel Gance, ‘Camille Claudel 1915’ de Bruno Dumont…), ont su avoir le mérite de se concentrer sur une période restreinte, ou un aspect unique, symbolique, de leur principal protagoniste. Lire la suite

  1. Sortie le mercredi 24 septembre

Bonne cantine • Les Bancs Publics

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’arpenter comme il se doit le canal de l’Ourcq, pour fuir un peu l’agitation des très fréquentés canal Saint-Martin et Rotonde de Stalingrad, Les Bancs Publics vous donnera une excellente raison de faire ces quelques mètres supplémentaires vers la Villette. Ouvert en septembre 2014, ce bistrot à la carte inventive a trouvé la bonne formule pour s’intégrer à ce quartier féru de street art, et attirer une clientèle variée. Lire la suite

  1. 2 rue de Nantes, 19e
Plus d'infos

Sous l'océan • Leviathan

  • Note: 4/5

Si ‘Leviathan’ paraît débuter comme un classique film russe estampillé Cannes (où il reçut, d’ailleurs, le prix du Scénario), son caractère contemplatif, hiératique, se voit bientôt battu en brèche par un montage surprenant, haché, et des accélérations du temps narratif qui pourraient évoquer un Scorsese s’immisçant entre deux tranches de Tarkovski. Sur 2h20, le film suit Kolya (Alexei Serebriakov), mécanicien et garagiste d’une quarantaine d’années, marié à la belle Lilya (Elena Lyadova), et père d’un adolescent taciturne (Sergey Pokhodaev). Lire la suite

  1. Sortie le mercredi 24 septembre

Life is life • Ackroyd and Harvey

  • Note: 3/5
  • notre sélection

Ils sont de retour. Les photographes en herbe dont les portraits éthérés, flous et fragiles pourraient évoquer, de loin, une version « bio » de certaines peintures de Gerhard Richter : celles que l’Allemand réalise en s’inspirant de photos qu’il rend aussi troubles qu’un souvenir en passe de se volatiliser. Sauf que chez les Britanniques Ackroyd et Harvey, le processus est tout autre. Depuis plusieurs années maintenant, les deux Anglais développent leurs photographies monumentales sur de jeunes pousses d’herbe. Lire la suite

  1. 104 (Centquatre) 104 rue d'Aubervilliers et 5 rue Curial, 19e
  2. Jusqu'au dimanche 5 octobre
Plus d'infos

True blood • Le musée des Vampires

Des frissons et la chair de poule. Voici ce qui vous attend au musée des Vampires, l'unique au monde, d'abord parce que vous y verrez des objets inquiétants comme cet authentique kit de protection contre les vampires datant du XIXe siècle, et surtout parce qu'il y fait plutôt froid, brrr. Mais si vous osez vous aventurer dans cette ruelle sombre des Lilas à la porte de Paris, ce n'est pas seulement pour le musée que vous serez heureux d'être venu. Lire la suite

  1. 14 rue Jules David, 93260 Les Lilas

Crème beauté • Oh My Cream !

  • prix: 3/4

Difficile de ne pas tomber sous le charme de l’élégante boutique Oh My Cream !. Un écrin immaculé où l’on trouve un échantillon enthousiasmant des meilleures marques mondiales de cosmétiques. Des produits cultes parfois difficiles à dénicher ailleurs que sur le Net. Imaginée en 2012 par la jeune Juliette Levy (25 ans seulement !), cette adresse nichée derrière le Sénat séduit par son concept de produits exclusifs mis à la portée de tous (ou presque). Lire la suite

  1. 3 rue de Tournon, 6e
Plus d'infos

© Pierre Auroux

En or • Fool's Gold

Si tout le monde ne connaît pas forcément le nom de Fool’s Gold, personne n’a oublié la mélodie tout simple de leur morceau “Surprise Hotel“, merveille d'afropop ayant inondé les ondes durant l'été 2009. Leur musique, Lewis Pesacov et Luke Top la ramènent de leurs voyages dans les disques de jazz et d'afrobeat érythréens et éthiopiens, ainsi que dans ceux de blues malien d’Ali et de Vieux Farka Touré. Lire la suite

  1. Café de la Danse 5 passage Louis-Philippe, 11e
  2. Mercredi 24 septembre
Plus d'infos

L’avis des utilisateurs

0 comments