Le top 10 de la semaine

Films, concerts, spectacles, expos, restos : le meilleur de la semaine par Time Out

'Kurt Cobain : Montage of Heck' de Brett Morgen

Ah, le joli mois de mai ! Ses jours fériés, ses ponts à répétitions, son temps radieux... Enfin, même s'il faudra manifestement repasser pour la météo, on a quand même bien envie de sortir : ça tombe bien, voici notre top 10 de la semaine ! Starring de l'absinthe, du grunge, des animaux de compagnie, des toits d'Alger, des voyelles manquantes, du street-art, de l'électro et de bons bouquins...

L'architecte exposé • Le Corbusier : Mesures de l'homme

Le Modulor. Derrière ce nom qui évoque un robot de cuisine des années 1950 se cache en fait un concept primordial chez Le Corbusier. Fusion de « module » et de « nombre d'or », il remet l'homme au cœur de l'architecture. Comme dans un écho lointain à 'L'Homme de Vitruve' de Léonard de Vinci, le corps humain devient l'unité de base des constructions du Corbusier.

En savoir plus
Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) Jusqu'au lundi 3 août 2015

Absinthéisme • Lulu White

Lulu White : inscrit sur sa façade entièrement noire, le nom de ce bar sonne de façon ironique. Surtout pour un lieu dédié à la dégustation de la « fée verte »... Ce bar à cocktails spécialisé en absinthe tire en fait son nom d'une célèbre maquerelle néo-orléanaise des années 1900. C'est d'ailleurs son visage, gravé sur une minuscule enseigne, qui vous permettra de repérer l'entrée : l'endroit est presque caché rue Frochot, petite voie pourtant fort empruntée...

En savoir plus
Pigalle

H.I.P.H.O.P • Villette Street Festival : l'art à l'épreuve du bitume

Plus aucun doute là-dessus, la culture hip-hop est définitivement sortie du ghetto. Magnifiée au théâtre, elle squatte désormais les festivals à grands renforts de baggys et de casquettes siglées. Une notoriété confirmée l’an dernier avec la première édition du Villette Street Festival. Un rendez-vous entièrement dévolu à la street culture sous ces différentes formes : musique, danse, mode, street art…

En savoir plus
Par Elsa Pereira

Lumières éteintes, c'est moins dangereux • Kurt Cobain : Montage of Heck

Décidément, Kurt Cobain paraît plutôt bien servi par les documentaires qui le concernent. Après ‘About a son’ en 2006 (dont la narration, maligne, se voyait constituée d’interviews du leader de Nirvana), voici donc ‘Montage of heck’, supervisé cette fois-ci par sa famille – en particulier par sa fille, Frances Bean, aujourd’hui âgée de 22 ans, qui laissa à la disposition du réalisateur...

En savoir plus

Foodingue • Le Servan

Vous avez 60 euros à dépenser et envie d'impressionner vos amis bobos et foodistas ? Emmenez-les au Servan, cantine du 11e élue « meilleur bistrot » par le guide du Fooding 2015. On y goûte une cuisine fusion de haute volée, croisement de recettes françaises et de la patte asiatique de la chef, d'origine philippine. Oui, LA chef : c'est la jeune Tatiana Levha (ex-Arpège et Astrance) qui a transformé cet ancien troquet au printemps 2014, avec sa sœur Katia.

En savoir plus
Saint-Ambroise

Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations • Café-librairie Michèle Firk

A quelques pas des affiches et slogans anarchistes qui hurlent sur les grilles de la rue Debergue, on pousse une porte, taillée dans le flanc de la Parole Errante. Autour du samovar qui trône sur le comptoir, une conversation frémit tranquillement ; on reçoit de plein fouet ses effluves corrosifs. « Radical », « salon du livre », « flashball », « salon du livre », « gauche radicale », « salon du livre »…

En savoir plus
Montreuil

Cncrt • MNDSGN

Ringgo Ancheta aka MNDSGN (à prononcer Mind Design) a grandi dans la campagne du New Jersey, sans accès à l'électricité, avec ses parents philippins exilés aux US à la fin des années 1980. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’il découvre les technologies en débarquant à Philadelphie, ville où il rencontre un beatmaker qui lui donne le goût du hip-hop et des instruments électroniques.

En savoir plus
Le Divan du Monde jeudi 7 mai 2015

Whouff • Chiens et chats l'expo

Ils seraient depuis des millénaires les meilleurs amis de l'homme, chiens comme chats, clebs, corniauds ou matous, ça on le sait. Mais que les 150 000 Rintintin parisiens produisent quotidiennement 16 tonnes d'excréments, qu'un couple de minets non stérilisés puisse engendrer 16 000 descendants en 5 ans ou qu'un Garfield, Caramel, Moustache, Chaussette soit capable d'engloutir entre 15 et 19 repas par jour, ça on le sait moins.

En savoir plus
Cité des sciences et de l'industrie Jusqu'au dimanche 28 février 2016

Sur les rooftops d'Alger • Les Terrasses

Petites avancées de béton qui donnent soit sur la mer, soit sur des rues palpitantes d'activité et de misère, les terrasses d'Alger tiennent un discours muet sur l'histoire de la ville. Autrefois publiques, elles ont peu à peu été transformées en logements de fortune.

En savoir plus
En salles

L'Abbé Marais • Emmaüs Quicampoix

Nouvelle née dans la constellation Emmaüs, la boutique de la rue Quincampoix dénote par sa déco stylisée (peinture murale, marquage au sol, brique apparente… ) et son emplacement en plein cœur de Paris. Mais qu’on se rassure, l’ADN de la fondation créée par l’Abbé Pierre est toujours intact. Et si les prix sont un brin plus chers qu’ailleurs, ils restent toujours très accessibles. Direction le premier étage, où l’on trouve tout ce qu’il faut pour se refaire une garde-robe féminine… et masculine.

En savoir plus
Le Marais

Commentaires

0 comments