L'Ecailler du Bistrot

1/6
© Time Out / Oliver Knight
2/6
© Time Out / Oliver Knight
3/6
© Time Out / Oliver Knight
4/6
© Time Out
5/6
© Time Out
6/6
© Time Out
Charonne

Un bon plan pour manger des fruits de mer à Paris. Belle sélection d’huîtres et fraîcheur au rendez-vous.

Le rafiot a la force tranquille des vieux beaux, le charme usé mais implacable, passé de mode et pourtant indémodable. Il y a des voiliers dans tous les coins, des homards, des coquillages, des plages encadrées, des enfants à pompons sur papier glacé. Ca ressemble un peu au calme après la tempête.

Sur la table, le pain est frais et craquant, le beurre qui l’accompagne, salé et parfumé aux algues, est délicieux. Alors, rien ne presse vraiment. Chez les voisins : un incroyable plateau de fruits de mer que l’on épie sans même tenter d’être subtil. Un peu plus loin, le menu homard (55 euros) inscrit sur une ardoise essaye de rivaliser, tandis qu’aux murs toujours, plusieurs variétés d’huîtres vantent leurs numéros. Le reste de la carte se défend tant bien que mal (carpaccio de Saint-Jacques, dos de turbos, sole meunière, etc.), mais à vrai dire, les jeux sont déjà faits. Matelot, ce sera coquillages et crustacés, et arrosez-nous ça d’un Cheverny blanc (20 euros, rien à dire).

Le plateau arrive, le cérémonial peut commencer. Ca épluche, ça décortique, ça casse, ça fouille. Bigorneaux, bulots, palourdes, crevettes grises, clams et amandes. Plates de Belon n°5, demi-tourteaux, étrilles et crevettes roses. Jolie pêche, beau panier. Les huîtres sont parfaites, les crabes aussi. C’est frais et généreusement servi, pour un prix plutôt doux par rapport aux habitudes parisiennes en la matière (76 euros pour deux personnes). D’autant que le plateau est bien escorté. L’escadron pain, beurre, mayo est impeccable et le service attentionné sans être trop présent. Les malheureux avec leur homard en étaient verts de jalousie, malgré la bonne tenue du menu (12 huîtres, un demi-homard servi avec des frites et une sauce au Kari Gosse – un peu petit, un peu trop cuit –, et un dessert au choix).

Après la bataille, on vous amènera un peu de citron et d’eau chaude pour vous rincer les menottes. Vous pourrez alors passer aux desserts, très bons (figues rôties, Paris-Brest, pommes au caramel au beurre salé) ou repartir vers d’autres aventures, l’esprit léger, le cœur iodé, en chantant doucement : « Oh, oh, chères huîtres comme vous êtes jolies / Et même appétissantes / Faisons un tour / En bons amis / A marée descendante. »

 

Ce restaurant fait partie de notre dossier des "50 plats qui font Paris" : Voir le dossier complet
  

Nom du lieu L'Ecailler du Bistrot
Contact
Adresse 22 rue Paul Bert
11e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au vendredi, de midi à 14h30 et de 19h30 à 23h
Transport Métro : Charonne ou Faidherbe - Chaligny
LiveReviews|0
1 person listening