Festival Les Femmes s'en mêlent

Du 19 mars au 4 avril 2014

En seize ans, le festival Les Femmes s'en mêlent a bien grandi, pour s'étendre aujourd'hui sur plusieurs dates et différentes villes en France. Né en 1997 à Paris, il rassemble des lieux éclectiques aux horizons divers, comme l'Institut suédois, le Centquatre, le Divan du monde, le Centre Pompidou, l'église Saint-Merri ou encore la Machine du Moulin Rouge, qui s'associent pour faire des Femmes s'en mêlent un rendez-vous majeur de l'agenda parisien. Chaque année, le festival rend donc hommage à la féminité en invitant des artistes prometteuses, rockeuses, folkeuses, chanteuses ou DJettes, toutes indépendantes et talentueuses. Même si la programmation 2014 présente moins de têtes d'affiche que celle des années précédentes, elle réservera à n'en pas douter de belles découvertes.

Notre sélection

Sir Alice vs Bernhard Willhelm

Notre sélection

Sir Alice est une chercheuse de l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique) qui bidouille des sons et des guitares dans une espèce de cold-wave qui fait peau neuve sur fond de grunge et d’électro. Intéressant et novateur. Elle est également une très bonne performeuse qui a l'habitude de jouer dans des lieux improbables, notamment dans les musées. Rien d'étonnant donc à ce qu'elle nous fasse profiter de sa musique au Centre Pompidou, accompagnée du styliste excentrique Bernhard Willhelm. Les deux artistes risquent de nous offrir un show hypnotique à ne râter sous aucun prétexte.

En savoir plus
Jeudi 20 mars

Liz Green + Chrysta Bell + Karol Conka + DENA + Sir Alice

Vous en avez marre des nouvelles chanteuses de folk ? Ne jetez pas trop vite Liz Green avec l’eau du bain, car elle n’a pas les tics agaçants de la plupart de ses consœurs. Ses petites mélodies acoustiques, rehaussées par le saxo feulant d’Alabaster de Plume, ressemblent à d’adorables rondes auxquelles on ne résiste pas. Découverte grâce au concours nouveaux talents du festival de Glastonbury, cette Anglaise possède un grain de voix à l’ancienne, qui raconte des histoires touchantes ou atypiques. Même si les chansons de son superbe album ‘O, Devotion !’ rappellent les vieux enregistrements folk des années 1920 ou 30, rien ici n’évoque la nostalgie d’un autre âge. Au contraire, Liz Green invite à retrouver la grâce de la chanson populaire, éternelle, simple, un peu magique. A vous de voir si son charme opère aussi en chair et en os. A ses côtés, Sir Alice, une chercheuse de l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique) qui bidouille des sons et des guitares dans une espèce de cold-wave qui fait peau neuve sur fond de grunge et d’électro. Intéressant et novateur. Dans un tout autre genre, Karol Conka, originaire de Curitiba au Brésil, nous présentera sa musique électro/hip-hop qui castagne et mêle grosses basses, percussions et notes robotiques. Également présentes : Chrysta Bell, auteur-compositrice-interprète américaine d'une pop rêveuse et éthérée qu'elle chante de sa voix grave et chaude, Leonie Pernet, la compositrice qui organise également les soirées

En savoir plus
Vendredi 21 mars

Karol Conka + Dena + Sir Alice

Le lendemain de leur concert au Centquatre, trois artistes remettent le couvert au Plan, la salle de Ris-Orangis. En premier lieu : Sir Alice, une chercheuse de l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique) qui bidouille des sons et des guitares dans une espèce de cold-wave qui fait peau neuve sur fond de grunge et d’électro. Intéressant et novateur. Dans un tout autre genre, Karol Conka, originaire de Curitiba au Brésil, nous présentera sa musique électro/hip-hop qui castagne et mêle grosses basses, percussions et notes robotiques, et également DENA, l'ovni électro-ragga.

En savoir plus
Samedi 22 mars

Emily Jane White + Angel Olsen + Eleni Mandell

Vous avez déjà pu entendre la voix élégante d’Angel Olsen sur les titres folk-indé de son album ‘Half Way Home’, sorti en 2012. La Chicagoan revient avec un nouvel opus plus rock et aux textes percutants, ‘Burn Your Fire For No Witness’ (sortie le 28 février), et que vous aurez l’occasion d’écouter en live au Divan du Monde le 26 mars. A ses côtés, deux autres artistes folk : la douce Emily Jane White et la gracieuse Eleni Mandell.  

En savoir plus
Mercredi 26 mars

Barbi(e)turix + Dominique Young Unique + Gnucci + Kim Ki O + La Luz + Linkoban

Depuis la fermeture du Pulp, la fin du Troisième lieu, il ne restait plus beaucoup de décibels aux lesbiennes. C’était sans compter sur l’extrême ténacité de la fine équipe de Barbi(e)turix. Bien décidées à faire valoir leur amour pour le clubbing et les bains de foule, le collectif de filles a lancé ses soirées dont les très chaudes « Wet for me ». Des oasis de tolérance au milieu de manifs nauséabonds. Militantes, il n’était pas question pour elles de ne pas participer au très bon festival Femmes s’en mêlent. Pour l’occasion, la Barbi(e)turix RAG va faire trembler le sol charpenté de la Machine du moulin rouge, aux côtés de Dominique Young Unique, Gnucci, KimKi O, La Luz et Linkoban. Pour ceux qui n’auraient pas la patience d’attendre le 28 mars, voici un avant-goût de ce qui vous attend :

En savoir plus
Vendredi 28 mars

Mesparrow + Hollysiz

Mesparrow est une chanteuse électro-pop qui s’est formée aux arts appliqués, au textile, à la vidéo et à la performance. Elle a fait partie d’un collectif d’artistes à Londres. Si elle est seule sur scène, elle échafaude à l'aide d’un clavier et de pédales de boucles un univers aux multiples dimensions. Tour à tour fragile et puissante, sa voix filtrée ou naturelle suggère autant CocoRosie que Björk ou Billie Holiday. En première partie de soirée, HollySiz, qui n'est autre que l'actrice Cécile Cassel. Elle viendra défendre "My Name Is", son premier album porté par le single disco-pop "Come Back to Me", entre Giorgio Moroder et Blondie.

En savoir plus
Samedi 29 mars

Elysian Fields + Alice Lewis

Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit, toutes les occasions sont bonnes pour aller voir Elysian Fields en concert. Le groupe distille depuis bientôt vingt ans de superbes ballades portées par le chant envoûtant de Jennifer Charles, entre jazz et rock. Egalement composé du guitariste Oren Bloedow, le duo s’apprête à sortir son neuvième album ‘For House Cats and Sea Fans‘, le troisième chez les Français de Vicious Circle, qui perpétue la tradition des morceaux apaisants et sensuels du duo. Ils seront accompagnés de la Française Alice Lewis, chanteuse électro-pop amatrice de machines vintage et de boîtes à rythmes synthétiques, que vous avez sans doute déjà entendue dans l’une des bandes-son de films et de publicité qu'elle a réalisées. Si ce n’est pas le cas, le concert réunissant les deux artistes aura lieu le 4 avril au Rack'Am à Brétigny-sur-Orge dans le cadre du festival Les Femmes s'en mêlent. L’occasion de vous balader dans leur univers musical respectif cœur ouvert à l'inconnu.

En savoir plus
Vendredi 04 avril

Plus de festivals de musique

Festival Border

Avec Niconé & Sascha Braemer, Kerri Chandler, La Mamie's, Acid Arab, Breakbot, etc.

En savoir plus

Commentaires

0 comments