Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne)

Musées

Le Marais

Centre Pompidou

Centre Pompidou

Pas encore noté

Soyez le premier...

 
0

Commentaries

Ajouter +
Notre sélection

Détails du lieu

CARTE FERMER
  • Adresse :

    Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) Rue Saint-Martin
    4e
    Paris

Quoi, où, quand?

Filter

Filter

Jacques-André Boiffard : La parenthèse surréaliste

Photographie

  • Gratuit

A l'occasion de l'inauguration de son cabinet de de photographies, le Centre Pompidou expose 70 clichés du photographe surréaliste Jacques-André Boiffard, dont l'œuvre reste encore trop méconnue du public.

Jacques-André Boiffard : La parenthèse surréaliste

Jeff Koons

Sculpture, Installation

  • Evaluation: 2/5

Know Your Enemy, comme disait l’autre. Et celui-ci n’a certainement pas la rage contre la machine. Il se sape comme un agent immobilier. Se coiffe comme un banquier. Marchande des produits de consommation de masse customisés ou reproduits à grande échelle....

Jeff Koons

Latifa Echakhch

Installation

Comme le veut désormais la tradition, le lauréat du Prix Marcel Duchamp (le « Goncourt » de l'art contemporain) se voit récompensé d'une carotte particulièrement croquante : la possibilité d'exposer à Beaubourg pendant trois mois, histoire de poser un...

Latifa Echakhch

Marcel Duchamp : la peinture, même

Sculpture, Peinture, Installation

  • Evaluation: 4/5
  • Notre sélection

Encore un coup machiavélique de Marcel Duchamp (sacré Marcel). On le savait iconoclaste, joueur d’échecs, hédoniste, nihiliste, dadaïste, érotomane, cubiste évincé, mathématicien de l’absurde, parisien, admirateur de machines, new-yorkais, métaphysicien....

Marcel Duchamp : la peinture, même
  1. Jusqu'à Lun jan 5 2015
  2. Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne)
  3. De 10 à 13 €
Réservez

Robert Delaunay : Rythmes sans fin

Peinture, Dessin

Un Delaunay peut en cacher un autre : de leur vivant, ils ont toujours tout fait à deux, main dans la main, pinceau contre pinceau, et 73 ans après le décès de l’un, 35 ans après le décès de l’autre, ça continue. Eh oui, alors que le musée d’Art moderne...

Robert Delaunay : Rythmes sans fin

L’avis des utilisateurs

0
<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5
LiveReviews|0
1 person listening