Expositions • Prochainement

Une sélection d'événements à découvrir dans les semaines et mois à venir

Courtesy galerie Xippas, Paris
Valérie Jouve, 'Sans titre (les personnages avec le petit François)', 1994-1995

Musées, galeries, centres d'art : ces expos que l'on attend avec impatience.

Henry Darger

Lorsque ce petit employé sans envergure meurt en 1973, ses logeurs trouvent dans sa chambre une œuvre colossale : des centaines de toiles, ainsi que trois textes monumentaux de plusieurs dizaines de milliers de pages. Depuis, le nom d'Henry Darger est devenu le symbole de ce que l'on appelle, avec une certaine condescendance, « art brut » ou « art outsider », pour caractériser en gros un type qui ne s'est jamais pensé comme un artiste. Affranchi de tous les codes et de tous les genres, il a fomenté une œuvre visionnaire, entre la peinture de Bosch, l'imagination de Peter Pan, les comics de Superman et 'Le Magicien d'Oz' (pour schématiser). 

En savoir plus
Musée d'Art moderne vendredi 29 mai 2015 - dimanche 11 octobre 2015

Germaine Krull

On les compte sur les doigts d'une main - allez, de deux mains -, les rétrospectives qui ont été consacrées, à ce jour, à Germaine Krull. Etonnant, quand on sait que l'Allemande fut sans doute la femme-photographe la plus respectée des avant-gardes, pour ne pas dire l'une des plus influentes de tous les temps. Encore plus surprenant peut-être : le Jeu de Paume, pourtant expert en hommages aux grandes photographes du XXe siècle, aura attendu près de dix ans depuis sa première rétrospective féminine (Cindy Sherman, 2006) avant de se tourner vers l'évidente, l'intouchable, la légendaire Fräulein Krull.

En savoir plus

Valérie Jouve

> Horaires : le mardi de 11h à 21h et du mercredi au dimanche de 11h à 19h.

En savoir plus
Jeu de Paume mardi 2 juin 2015 - dimanche 27 septembre 2015

Mi Buenos Aires

Après 'My Winnipeg' et 'My Joburg', la Maison Rouge s’aventure une nouvelle fois loin de Paris, Londres, New York, Berlin ou Los Angeles pour dresser le portrait d’une métropole située à la périphérie de la grande machine de l’art occidental. Comme Johannesburg avant elle, Buenos Aires devrait y révéler sa scène artistique débordante de création, tout en peignant un autoportrait composé, comme une sorte de tableau impressionniste, de petites touches d’art, d’histoire, de critique sociale et de mythologies.

En savoir plus
Maison Rouge samedi 20 juin 2015 - dimanche 20 septembre 2015

Splendeurs et misères : La Prostitution en France (1850-1910)

Si Marie-Madeleine a longtemps rempli, à elle seule, le rôle de la prostituée dans l’histoire de l’art occidental, le XIXe siècle aura vu de nombreuses péripatéticiennes (nettement moins pieuses) faire leur entrée dans les ateliers d’artistes. Manet, Degas, Toulouse-Lautrec, Munch, Vlaminck, Van Dongen, Picasso… Autant de peintres qui ont crevé l’abcès en conjuguant le plus vieux métier du monde à l’impressionnisme, au cubisme et au fauvisme. De quoi nourrir une riche exposition socio-culturelle au musée d’Orsay, à la rentrée prochaine.

En savoir plus
Musée d'Orsay mardi 22 septembre 2015 - mercredi 20 janvier 2016

Anselm Kiefer

Un événement de la fin 2015 que l'on attend avec impatience : le Centre Pompidou, rhabillé par les toiles monumentales d'Anselm Kiefer (né en 1945). Après la grande rétrospective de Gerhard Richter en 2012, c'est un tout autre pan de « l'école allemande » qui s'exprime dans cette œuvre sombre et vertigineuse, taraudée par l'Histoire. Empâtements houleux, paysages carbonisés, inscriptions, objets rouillés accrochés à la toile, références à la Seconde Guerre mondiale, à Wagner, aux Romains, aux légendes nordiques... Environ 80 tableaux réalisés entre les années 1960 et aujourd'hui, accompagnés d'installations, de bouquins et de sculptures, nourriront cette rétrospective.

En savoir plus

Commentaires

0 comments