2 J'aime
Epingler

Expositions gratuites

Galeries, musées : une sélection d'expos à voir sans débourser quoi que ce soit

Si c'est gratuit, pourquoi se priver ?

En ce moment

My Crazy World

Plongez avec avidité dans le monde créé par Christophe Catelain à travers des montages photos ardent. Une explosion de formes et de couleurs, élaborée à partir de plusieurs centaines voir milliers de photo superposées. Caque oeuvre aborde thème relatif à la société qui nous entoure, et notamment celle de la surconsommation, par le biais de nombreuses références pop-culture. Des sujets forts cependant traités avec l'esprit positif et le ton joyeux dont sait faire preuve ce jeune artiste plein de talents.

En savoir plus

61e Salon de Montrouge

A croire que promouvoir la jeunesse, cela conserve… Le Salon de Montrouge offre aux talents qui n’auraient pas encore eu le loisir de pousser la porte d’une galerie en tant qu’exposants de faire leurs preuves face au public. Et ce pour la soixantaine et unième année consécutive ! Triés sur le volet par un jury de professionnels – conservateurs de musée, commissaires d’exposition, collectionneurs ou artistes –, ces soixante représentants de l’avant-garde artistique ont entre 20 et 45 ans. 

En savoir plus
Le Beffroi Jusqu'au mardi 31 mai 2016

Vis-à-vis

Espionne ? Voyeuse ? Ni l'un ni l'autre. Même si la photographe américaine Gail Albert Halaban invite son objectif dans l'intimité de ses voisins parisiens et new-yorkais (avec leur autorisation toutefois !), ce n'est pas pour jouer les curieuses malpolies. Mais bien pour révéler, via des clichés touchants de quotidienneté, toute l'humanité qui peut se nicher dans les petites activités du domicile. Se brosser les dents, regarder la télévision, donner le bain à ses enfants ou simplement admirer la ville par la fenêtre, songeuse, une tasse de café à la main... Autant de pièces de théâtre banales mais fascinantes, sur laquelle on lève le rideau de notre individualité.

En savoir plus

Serge Gainsbourg

25 ans après la disparition de Serge Gainsbourg, la Galerie de l’Instant rend hommage à l'artiste au travers d'une expo photos qui se tiendra du 11 mars au 31 mai 2016. Des clichés souvent intimistes, parfois poétiques, témoignages de moments tendres avec sa famille ou ses amis proches. Allant de sa période music-hall aux années 1960-1970, passant de Gainsbourg à Gainsbarre, cette exposition suit les tribulations d’un pillier de la chanson française, immortalisé par l'objectif bienveillant de Tony Frank.

En savoir plus

Les merveilles du Kazakhstan

Pas besoin de préparer votre valise pour découvrir les paysages magnifiques du Kazakhstan. Jusqu'au 9 juin, le Carrousel du Louvre expose en effet 26 photos très grand format (3x2,40m), réalisées par les plus grands photographes de ce pays pris en étau entre la Russie et la Mongolie. Suspendues dans les allées du Carrousel, depuis l’entrée jusqu’à la Pyramide Inversée, cet album photo géant met en lumière la beauté des montagnes ocre, des lacs infinis, des plaines verdoyantes et des steppes arides du nord de l'Asie centrale. Des paysages oniriques peuplés de nomades fascinants qui sont, à tort, encore trop peu connus du grand public.

En savoir plus

Nouveaux quotidiens

Du 13 au 11 juin, la Maison des Arts de Créteil présente l'exposition monographique du peintre Marc Goldstain. De Paris à Brasilia en passant par Marseille et New-York, l'artiste s'approprie l'espace urbain et propose une vision de la ville flirtant avec la science-fiction. Dans ses paysages, parfois reconnaissables, Marc Goldstain montre ainsi la banalité muette du quotidien où surgit la poésie dans le reflet d’un pare-brise, de l’asphalte mouillée ou la démarche d’un quidam en train de déambuler.

En savoir plus

Atelier Bingo à la Slow

Du 24 mai au 19 juin, la Slow Galerie laisse l'Atelier Bingo, jeune collectif nantais composé d'Adèle Favreau et Maxime Prou, prendre possession de ses murs. Avec vigueur et humour, les deux provinciaux proposent aux Parisiens leur vision de la capitale. Et restituent les clichés qui collent à la peau de la ville Lumière dans des sérigraphies colorées, aux formes abstraites et au crayonnage brute, affublées de titres loufoques et ironiques illustrant presque autant que leurs images. On parie que vous allez être surpris ? 

En savoir plus

Brecht Evens - Paris

Sa réputation de « petit surdoué » lui colle à la peau. Il faut dire que depuis quelques années, le jeune homme, 30 balais à peine au compteur, nous livre d’hypnotiques et flamboyants dessins de BD encensés par la critique. Avec toute sa virtuosité, il transforme Notre-Dame en temple qui semble sortir d’une autre contrée quand la Tour Eiffel, en bleu et rouge, prend une tournure omineuse.

En savoir plus
Galerie Martel , 10e arrondissement mardi 31 mai 2016 - samedi 2 juillet 2016

Transhumance, Design for Peace

S'inspirant des paysages que les peuples nomades traversent, les bijoux, lampes, plateaux à thé, calebasses, sacs présentés par l'exposition 'Transhumance' sont le fruit de la rencontre entre artisans réfugiés et jeunes designers parisiens créant ensemble des objets issus de la culture et de l'histoire de ces hommes et femmes déplacés. sobre et élégant.

En savoir plus
Galerie Made in Town , 3e arrondissement mardi 31 mai 2016 - samedi 23 juillet 2016

Dix-neuf mille affiches

Au château de Rentilly, le Frac île-de-france consacre sa nouvelle exposition à l’artiste belge Michel François. Une série d’affiches qui a déjà fait l’objet de deux précédents événements. Regroupées au sol, ses productions photographiques peuvent être emportées par les visiteurs. Une façon pour eux de s’approprier en toute liberté certaines créations de l’artiste. Qui révèlent nombre des préoccupations de l’artiste ainsi que son rapport à l’espace.

En savoir plus

ElectroSound, du lab au dancefloor

Branchez les enceintes, chauffez les platines : la musique électronique s’expose, du 25 mai au 2 octobre, à l’Espace Fondation EDF. Au travers d’une expérience immersive et interactive allant des productions musicales de 1945 à nos jours, des pionniers Pierre Schaeffer et Robert Moog à Jean-Michel Jarre et la deep house, le visiteur fait connaissance en profondeur avec ce genre aussi expérimental que subtil. Car, bien que souvent considérés (à tort !) comme de la musique facile, la techno et ses dérivés ont inspiré de nombreux esthètes.

En savoir plus

Une Education sentimentale

Du 6 février au 24 septembre 2016, la Maison Chaumet, fameuse joaillerie parisienne de la Place Vendôme, transforme sa boutique en musée éphémère pour présenter l'exposition 'Une Education sentimentale'. Des bijoux et diadèmes du Premier Empire à nos jours, de dessins délicats et photographies : deux siècles de patrimoine Chaumet emportent le visiteur dans un univers éclatant de virtuosité et de poésie.

En savoir plus
+ d'expos gratuites

Prochainement

Bains Numériques #9

Un festival d’art contemporain en banlieue ? C’est devenu une habitude à Enghien-les-Bains. Du 1er au 5 juin, se déroulera la neuvième édition des Bains Numériques, événement qui met en avant « la création digitale et l’hybridation » entre les disciplines. Et bonne nouvelle : c’est entièrement gratuit. Au programme donc, expos, installations, ateliers, concerts et bien d’autres surprises. Cette année, le thème sera celui des « arts et des sciences » et vous offrira « des expérimentations sensorielles pour bousculer votre perception de la ville et du monde ».

En savoir plus
Centre des arts mercredi 1 juin 2016 - dimanche 5 juin 2016

Les Jeudis Arty

Cette nocturne parisienne d'art contemporain, forte de ses cinq premières veillées, remet le couvert pour une septième édition le 2 juin prochain. L'occasion pour les Jeudis Arty de souffler leurs deux bougies ! Entre vernissages, happenings, rencontres et plus si affinités, ces soirées nomades et festives séduisent par leur formule gratuite, qui propose au public de papillonner librement d'une galerie (et d'une mousse) à l'autre jusqu'à 22h. Et prouvent que le tout-beau-tout-propre Marais -quartier le plus dense en terme d'art à l'hectare- sait accueillir le curieux en quête de culture.

En savoir plus
Par Tania Brimson

Retiens la nuit

Du 2 au 25 juin, la Galerie Rabouan Moussion donne carte blanche au commissaire d’exposition Hugo Vitrani. Journaliste et critique d’art, celui-ci programme une exposition de groupe visant à mettre en lumière des artistes et des créations expérimentales, souvent liées à la rue. "La scénographie se perdra dans des nuits fauves, des nuits pop en passant par des nuits synthétiques, des nuits errantes, violentes, sécuritaires, ludiques, érotiques, pornos, des nuits blanches et d’autres nuits debout", promet Hugo Vitrani. Et parce que l'art ne nuit pas, nous on retient la date dans notre agenda.  

En savoir plus

Voir aussi

© Oliver Knight / Time Out
1/3

Guide des galeries

On oublie parfois que l'offre artistique de la capitale ne s'arrête pas à la porte des musées. Loin de là. Paris renferme des centaines de galeries privées qui proposent des expositions accessibles à tous, gratuitement. Pas la peine d'avoir le portefeuille de François Pinault, des mocassins en croco et un bac +12 en théorie de l'art contemporain pour pouvoir pousser la porte de ces vitrines qui soutiennent des artistes de tous bords, de la star intersidérale au plus petit talent émergent.

En savoir plus
Par Tania Brimson
© Oliver Knight / Time Out
2/3

Musées gratuits le 1er dimanche du mois

Si le prix des expositions temporaires flambe, la tradition de la gratuité des musées le premier dimanche du mois, elle, perdure dans bon nombre d'établissements. Et heureusement, car cette journée de trêve reste une rare occasion de prendre un bon bol d'art frais sans devoir hypothéquer, en contrepartie, sa collection de Tupperware. L'attente peut certes être longue et douloureuse, mais c'est le prix à payer pour ne pas payer. Une sélection de musées qui jouent encore le jeu.

En savoir plus
Photo : © Didier Messina
3/3

Musées • Les meilleurs musées gratuits

Si le projet de "gratuit-ification" des musées nationaux - proposé par Nicolas Sarkozy en 2007 mais finalement restreint à quelques adresses uniquement - est loin d'avoir ouvert les portes des plus prestigieuses collections parisiennes (Orsay, Pompidou, Louvre, Grand Palais...), quelques expos permanentes, petites pour la plupart, ont définitivement fermé leur guichet - aux dépens, parfois, du tarif de leurs expos temporaires, de plus en plus chères. Mais qu'importe : de Cernuschi à Carnavalet en passant par Cognaq-Jay, l'accès libre à bon nombre de musées, éparpillés à travers la capitale, reste une excellente nouvelle. Qui fera surtout sourire les amateurs de collections insolites.

En savoir plus

Commentaires

0 comments