Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime

Expositions gratuites

Galeries, musées : une sélection d'expos à voir sans débourser quoi que ce soit

© Shadi Ghadirian / Institut des Cultures d'Islam

En ce moment

Miroir, ô mon miroir

Notre sélection

Vingt-quatre jeunes artistes triés sur le volet s'unissent autour de la thématique du conte au Pavillon Carré de Baudouin. Au programme : un parcours faussement candide habité de biches illuminées (Julien Salaud), de sosies de Blanche Neige (Pilvi Takala), d'enfants-marionnettes (Virginie Barré) et de souvenirs délavés (Giulia Andreani). Lire la critique

En savoir plus
Pavillon Carré de Baudouin Jusqu'au samedi 23 mai 2015

Cherchez l'erreur

Notre sélection

Dans le panier de fruits de Shadi Ghadirian, parmi les pommes et les oranges, trône une grenade – celle qui explose, pas celle qui régale. Chez Gohar Dashti c’est un peu pareil : quand la photographe étend son linge, elle le fait sur des fils barbelés, au milieu d'un territoire hostile quadrillé par des soldats menaçants. Et lorsque Raeda Saadeh passe l'aspirateur, avec l'abnégation d'un Sisyphe, elle tente de dépoussiérer le désert... La suite

En savoir plus
Institut des Cultures d'Islam Jusqu'au 19 avril

Filmer la guerre

Dès 1942, les Soviétiques sont les premiers à contre-attaquer. Ils rognent les territoires du IIIe Reich, reconquièrent l'ouest de la Russie, les pays baltes, la Pologne, avant d’atteindre l'Allemagne en 1944. De fait, ils sont aussi les premiers à découvrir les massacres perpétrés par le nazisme... La suite

En savoir plus
Mémorial de la Shoah Jusqu'au dimanche 27 septembre 2015

William Klein : Tokyo 1961

Après New York, Rome, Paris ou Moscou, William Klein revient à la galerie Polka avec un travail méconnu sur Tokyo, issu de la réédition de son livre du même nom paru en 1964. C’est en 1961 que le photographe découvre le Japon pour la première fois, lors d’une visite officielle... La suite

En savoir plus
Polka Galerie Jusqu'au samedi 9 mai 2015

Vikings & Panthers

Notre sélection

Vikings et panthères, ça sonne un peu comme un blockbuster à la 'Narnia'. Si ce n'est qu'ici, les Vikings ont choisi leur nom en écoutant les sublimes chansons doo wop des Del-Vikings ('Come Go With Me' est toujours aussi belle), et les Panthers, eux, ont repris le nom des fameux activistes noirs-américains. La suite

En savoir plus
Addict Galerie Jusqu'au samedi 25 avril 2015

Antony Gormley : Second Body

Notre sélection

De la plus écrasante à la plus aérienne, les sculptures monumentales de l'artiste britannique s'installent à la galerie Thaddaeus Ropac, à Pantin, jusqu'au mois de juillet.

En savoir plus
Galerie Thaddaeus Ropac - Pantin Jusqu'au samedi 18 juillet 2015

New York

Une exposition de photos de la Grosse Pomme : c'est si simple, mais c'est toujours si bon. Surtout quand on arpente les sidewalks des années 1950, 60, 70 derrière les objectifs de Berenice Abbott, Arlene Gottfried, Helen Levitt, Vivian Maier, Louis Stettner ou Sabine Weiss. La suite

En savoir plus
Les Douches - La Galerie Jusqu'au vendredi 22 mai 2015

Qu'est-ce que la photographie ?

Qui suis-je et qu'est-ce que la photographie ? C’est la question que se pose la galerie de photo du Centre Pompidou, à l’occasion de sa première exposition collective. Comment cette pratique réservée à une élite au début du siècle dernier a-t-elle évolué pour devenir un banal vecteur de communication utilisé par tous ? La suite

En savoir plus
Centre Pompidou Jusqu'au lundi 1 juin 2015

Paris Magnum

Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, Robert Capa, Martin Parr, Marc Riboud... Les photographes de l'agence Magnum racontent quatre-vingts ans d'histoire parisienne à l'Hôtel de Ville. Des grèves des années 1930 à Mai 68 et de l'émergence de la mini-jupe à l'érection de la Grande Arche de la Défense.

En savoir plus
Hôtel de Ville Jusqu'au samedi 25 avril 2015
Afficher plus
+ d'expos gratuites

Voir aussi

Guide des galeries

On oublie parfois que l'offre artistique de la capitale ne s'arrête pas à la porte des musées. Loin de là. Paris renferme des centaines de galeries privées qui proposent des expositions accessibles à tous, gratuitement. Pas la peine d'avoir le portefeuille de François Pinault, des mocassins en croco et un bac +12 en théorie de l'art contemporain pour pouvoir pousser la porte de ces vitrines qui soutiennent des artistes de tous bords, de la star intersidérale au plus petit talent émergent. > Lire le dossier

En savoir plus

Commentaires

0 comments