Delaville Café

Notre sélection
Delaville Café
10e arrondissement

Le Delaville Café est immanquable sur les Grands Boulevards lorsqu'il déploie au printemps sa vaste terrasse ensoleillée équipée de brumisateurs. L’endroit est fréquenté par la hype parisienne, fils de pubs, designers, journalistes et « wannabe fashion » qui donnent le ton de l'ambiance, un peu guindée, comme dans tous les bars du coin. La déco arty des multiples salles de ce vaste lieu accueillant est un mélange confus de dorures rococo anciennes et de mobilier post-industriel baroque. Mais quel passé pouvait réconcilier marbre ancien et acier trempé ? Le magnifique Delaville Café était un bordel napoléonien au XIXe siècle, puis un haut-lieu de la gastronomie à la Belle Epoque au tournant du siècle dernier, avant d’être transformé en resto chinois et finalement en café-resto branché.

De son faste d’antan, on peut encore admirer l’escalier en marbre et en fer forgé, les colonnades, les plafonds de bois sculptés et les mosaïques dorées du comptoir, très élégantes. Aujourd'hui, sa haute verrière entre la salle et la terrasse est impressionnante, toute lumineuse même en hiver. La salle du fond surprend par sa décadence toute londonienne : banquettes en skaï rouge disco, animaux empaillés et écrans plasma meublent l'espace. Côté restaurant, si la carte cuisine du monde est appétissante et originale (par exemple : poulet aux accents de mangue, curcuma et citronnelle), on est un peu déçu par la saveur des assiettes et par la teneur en sel de la note. Venez-y plutôt pour boire un verre que pour déjeuner ou dîner. Le tiramisu au Nutella est néanmoins excellent. Des sets électro lounge sont mixés par des DJs pas trop bruyants le week-end. Wifi gratuit. Le meilleur moment pour profiter du Delaville Café est sa longue happy hour de 16h à 20h, pendant laquelle la pinte est à 5€, le double mojito ou double caïpi à 8 € et la coupe de champagne à 6€. Oui, ça reste cher, mais pour le standing du bar et du quartier c'est inespéré.

Nom du lieu Delaville Café
Contact
Adresse 34 boulevard de Bonne Nouvelle
10e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de 11h à 2h.
Transport Métro : Bonne Nouvelle
Prix Plats de 13 à 24 euros, brunch le dimanche à 23 euros

Average User Rating

1 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:3
LiveReviews|3
0 people listening
Siera

Le service est exceptionnellement insupportable; manque totale de gentillese et intelligence de honte... Soyez prudents et pensez à avoir avec vous des euros français, sinon soyez prêts à argumenter sur la validité de vos euros! Eh oui, la serveuse nous a expliqué pendant dix minutes éternels que la pièce de monnaie de dix centimes qu'on lui avait donnée n'était pas française (en fait la pièce était espagnole mais peut importe) et qu'elle ne pouvait pas l'accepter.. Elle nous a même précisé qu'ils avaient déjà une machine à leur disposition pour idéntifier les monnais français mais pas une adaptée aux pièces de monnaie. Après avoir essayé de la convaincre que l'euro espagnol a le même caractère, voir la même valeur, avec l'euro français, elle est partie très frustrée, apparemment par notre résintence à sa nouvelle théorie monétaire. Plus jamais..

isabelle

Honteux, on nous a servi du vin de 2010 au lieu de 2005 sans nous prévenir et en ou expliquant par la suite avec un ton condescendant que une phrase en bas du menu annonce "les produits peuvent changer en fonction des approvisionnements" sans aucunes excuses Plus jamais

mon avis

Le lieu est très très beau, mais l'endroit ne vaut pas tripette. Les cocktails sont chers, et vraiment très médiocres (du niveau de cocktails de pubs - manifestement le barman n'a qu'une formation de base!), la bouffe est ici encore d'un niveau de pub, mais en beaucoup plus cher. Jadis, quand le coin était dominé par les chaînes des Grands Boulevards et les kebabs, ça passait, mais maintenant que le quartiers est l'un des plus vivants de Paris, le Delaville apparaît comme un bar-concept un peu ringard, un produit des Grands Boulevards pour les touristes et les banlieusards. Faites 300m, et allez dans le quartier de Strasbourg St Denis, vous y trouverez votre bonheur.