Sonic Protest 2014

Art sonique et vieilles dentelles, du 4 au 13 avril

Lee Ranaldo (DR)

Dix ans après sa première édition, Sonic Protest a manifestement réussi à s'imposer comme l'un des festivals les plus enthousiasmants pour les amateurs de musiques expérimentales, mêlant improvisations, performances noise et liberté sonore, tout en faisant alterner groupes légendaires et nouvelles figures du rock bruitiste.

A Paris, les concerts auront ainsi lieu à l'église Saint-Merri, au Cirque électrique, dans les anciens entrepôts de Georges Méliès à Montreuil (reconvertis en centre de création depuis 2008 et rebaptisés La Parole Errante) ou à la Générale, ancien centre de distribution d'électricité du 11e arrondissement, où sera également présentée une exposition collective d'art sonore pendant toute la durée du festival.

Niveau programmation, nul doute que les deux plus grosses têtes d'affiche de cette édition restent Lee Ranaldo et Thurston Moore, les mythiques guitaristes de Sonic Youth qui se présenteront ici sous leur jour le plus abrasif pour deux performances solo le 11 avril.

Autre duo historique, dont on peut s'attendre à ce qu'il fasse danser la gigue à Saint-Merri le 8 avril : Brigitte Fontaine et Areski Belkacem. Célèbre pour son humour à froid, ses alexandrins impeccables et sa folie douce, la Pythie de L'île Saint-Louis aura également marqué la scène artistique des années 1970 avec son compagnon, à travers leurs performances musico-théâtrales barrées et quelques albums bricolés, d'une superbe poésie rêche et décharnée ('Comme à la radio', 'Je ne connais pas cet homme'...). Les années ont passé, certes, mais on peut tout de même espérer leur audace inchangée.

Enfin, comment ne pas signaler, pêle-mêle, la présence du japonais Merzbow et de ses drones informatisés (le 10), du poète sonore et improvisateur vocal Phil Minton, ancien camarade de Fred Frith ou Derek Bailey (le 9), ou des post-punks britanniques de Terminal Cheesecake (le 12) ?

Mais en marge de ce qui s'apparente à un canal historique de la scène noise, Sonic Protest est généralement aussi l'occasion de réjouissantes découvertes. Cette année, on pourra notamment suivre deux révélations particulièrement enthousiasmantes. D'abord, avec le quintette danois, exclusivement féminin, de Selvhenter (le 12) : deux batteries, un violon, un saxophone et un trombone pour une alchimie furieuse, tribale, entre improvisation libre, musique répétitive et psychédélisme rock. Soit les filles spirituelles d'Albert Ayler, LaMonte Young et du punk.

Enfin, autre savant fou du son à suivre de près : le percussionniste australien Will Guthrie, capable de performances physiques colossales derrière ses fûts, ou d'amplifier en direct des sonorités miniatures à l'aide d'un mégaphone... Entre art contemporain et chamanisme musical, Sonic Protest a donc encore une fois de quoi vous vriller les oreilles pour leur plus grande joie. Vivement donc les acouphènes !

[CONCOURS] Gagnez vos places pour la soirée d'ouverture du festival ! Plus d'infos sur le site officiel de Sonic Protest

Plus de concerts

Voir tout

Commentaires

0 comments