Les faiseurs de jeux

Quatre familles de développeurs et leurs jeux phares

0

Commentaires

Ajouter +
  • 'Ys', le 'Zelda' de NEC PC Engine, dont le héros, Adol, ressemble à un Link version rouge / DR

  • 'Castlevania' sur NES / DR

  • 'Castlevania' sur NES / DR

  • 'Dragon Quest III' sur NES / DR

  • 'Dragon Quest III' sur NES / DR

  • 'Dragon Quest III' sur NES / DR

  • 'Final Fantasy VII' / DR

  • 'Final Fantasy VII' / DR

  • 'Megaman' sur NES / DR

  • 'Megaman II' sur NES / DR

  • 'Pacman' sur Atari 800 / DR

  • 'Metal Gear' sur NES / DR

  • 'Metal Gear Solid' sur PS1 et PC / DR

  • 'Metal Gear Solid' sur PS1 et PC / DR

  • 'Resident Evil Director's Cut' sur PS1 / DR

  • 'Resident Evil' sur PS1 / DR

  • 'Street Fighter II' sur arcade et Super NES / DR

  • 'Street Fighter II' sur arcade et Super NES / DR

  • 'Street Fighter II' sur arcade et Super NES / DR

  • 'Street Fighter II' sur Super NES / DR

  • 'Suikoden' / DR

  • 'Suikoden' / DR

  • 'Suikoden II' sur PS1 / DR

  • 'Suikoden V' sur PS2 / DR

  • 'Tales of Phantasia' sur PSP / DR

  • 'Les tam-tam de Donkey Kong Jungle Beat' / DR

  • 'Les tam-tam de Donkey Kong Jungle Beat' sur GameCube / DR

  • 'Tortues Ninja IV' sur Super NES / DR

  • 'Tortues Ninja IV' sur Super NES / DR

    Turtles in Time SNES

  • 'Mario Paint' sur Super NES / DR

  • 'Metal Slug' sur Neo Geo / DR

  • 'Sonic the Hedgehog' sur MegaDrive / DR

  • 'Starfox' sur Super NES / DR

  • 'Virtua Racing Deluxe' sur MegaDrive / DR

'Ys', le 'Zelda' de NEC PC Engine, dont le héros, Adol, ressemble à un Link version rouge / DR

Square Enix

Dragon Quest III

Dragon Quest III DR

Dragon Quest

La série 'Dragon Quest', née en 1986, est l’œuvre de trois artistes majeurs du jeu vidéo : Yuji Horii, romancier (cocréateur de 'Chrono Trigger'), Koichi Sugiyama, chef d’orchestre symphonique et Akira Toriyama, le dessinateur de 'Dragon Ball', au character design si familier et reconnaissable (dessinateur des mangas ‘Pr. Slump’ et ‘Fly’, ce dernier s'inspirant directement de l'univers de 'Dragon Quest'). Souvent comparé à 'Final Fantasy', 'Dragon Quest' se distingue par une plus grande simplicité misant tout sur la qualité de narration. Malgré son esthétique archaïque et des personnages peu travaillés, l’univers réconforte par sa familiarité, évoquant un état de nostalgie perpétuelle. La série a un succès fou au Japon et devient un réel phénomène : toutes les générations y jouent, de 7 à 77 ans. Pour l’anecdote, la sortie du troisième volet aurait provoqué une telle agitation parmi les écoliers et étudiants, qu'un accord de principe aurait été passé, interdisant que les jeux ne sortent un jour scolaire. La réédition des 'Dragon Quest IV' et 'V' sur Nintendo DS a déclenché un engouement massif du public pour le retrogaming. 

Final Fantasy VII

Final Fantasy VII

Final Fantasy

En 1988, la firme Squaresoft est moribonde. Ils jouent leur dernière carte avec 'Final Fantasy' (« la dernière histoire »). Son succès permettra à la compagnie de rester sur les rails. Les connaisseurs de jeux vidéo s’accordent à dire que les épisodes VI et VII sont les meilleurs de la saga. La série se caractérise par des graphismes d’une grande beauté et des scénarios très travaillés abordant des thèmes profonds et sombres, comme la rédemption. Chaque épisode se distingue radicalement du précédent, dans un constant renouvellement. Les jeux, techniquement magnifiques, sont d’une extrême jouabilité et ergonomie. 'Final Fantasy VII' reprend en 1997 les codes des animes en fédérant un très large public : c’est le début de l’invasion manga en Occident.


Konami

Tortues Ninja / NES

Tortues Ninja / NES

Tortues Ninja

‘Teenage Mutant Ninja Turtles’, que l'on peut aussi appeler 'Les Tortues Ninja', porte en lui tout le barbarisme de l’époque des jeux sans sauvegarde. Une jouabilité détestable en a fait le cauchemar de tous les gamers. Voir pour s'en convaincre la vidéo du Joueur du grenier affrontant ce vieux démon.

Metal Gear / NES

Metal Gear / NES

Metal Gear et Metal Gear Solid

Cette série d'infiltration guerrière d’Hideo Kojima sort en 1987 sur NES. Sa suite sur PlayStation, 'Metal Gear Solid', se veut très réaliste et proche du cinéma. Il y a une certaine portée philosophique dans ce jeu qui est pratiquement un film d’action interactif. Son créateur, un fier « briseur de quatrième mur », caresse l'ambition de concevoir le jeu ultime, celui non seulement sans sauvegarde mais sans second essai non plus. Des jeux vidéo pour ainsi dire jetables : si votre avatar meurt dans le jeu, celui-ci ne peut être relancé.

Suikoden / PlayStation

Suikoden / PlayStation

Suikoden

Premier jeu d’aventure sorti sur PlayStation en 1995, il puise son inspiration dans un roman chinois racontant la légende de 108 personnages autour d’un héros principal. Ce RPG fait fureur grâce à ses mondes aux intrigues géopolitiques, ses univers médiévaux et la possibilité de recruter jusqu'à 108 coéquipiers.

Castlevania / NES

Castlevania / NES

Castlevania

La série gothique se divise en deux styles de volets : les premiers sont très typés arcade-action tandis que les seconds se rapprochent de l'action-recherche de ‘Metroid’ au niveau du gameplay. L'histoire s’inspire librement de Bram Stoker, en mettant en scène la famille Belmont contre le sanguinaire Dracula. Déclinée en une vingtaine d’épisodes, la série de jeux est très recherchée par les retrogamers.


Capcom

Megaman / NES

Megaman

Originellement appelé ‘Rockman’ au Japon, l’androïde de combat créé par le Pr. Light affronte les robots du terrible Pr. Wily. Colorée et ludique, cette franchise de jeux de plateforme se décline en plusieurs sous-séries, atteignant presque les 30 millions de copies vendues dans le monde depuis 1987.

Street Fighter II

Street Fighter

La longue série des 'Street Fighter' démarre en 1987, sous forme de beat’em all en arcade. ‘Street Fighter II : the World Warrior’ démocratise la licence en la transformant en versus fighting, sur Super NES en 1991. Il révolutionne le jeu de combat notamment grâce à ses fameux coups spéciaux. Ses suites obéissent au même fonctionnement : seuls le graphisme et la jouabilité sont optimisés. 'Street Fighter IV', sorti en 2009, est la synthèse parfaite de la série, reprenant les huit personnages et les quatre boss principaux. Son gameplay est aussi mieux calibré pour convenir aux jeunes comme aux moins jeunes générations.

Resident Evil / PlayStation

Resident Evil

'Resident Evil', intitulé ‘Biohazard’ au Japon, est le premier titre du genre survival horror. Il connaît un succès mondial et immédiat dès sa sortie en 1996, et ouvre la voie à de nombreux émules tout aussi flippants, reposant sur des scénarios d’horreur liés à des catastrophes scientifiques et environnementales, tel ‘Silent Hill’.


Namco

Tales of Phantasia / Super NES

Tales of Phantasia / Super NES

Tales of

La série des 'Tales of' naît en 1995, et parvient à se faire un nom au milieu des grandes séries de jeux d’aventure déjà existantes. Le graphisme très manga insufflé par Kosuke Fujishima en fait un succès populaire, et donne lieu à de multiples adaptations en animes. 'Tales of Phantasia', sorti en 1995 sur Super Nintendo, amène un jeu dynamique et plus nerveux grâce au système de temps réel. Il est aussi le premier jeu à cartouche à incorporer une chanson de générique. De nombreux titres lui succèderont : 'Tales of Symphonia', 'of the Abyss', 'of Eternia', 'of Destiny'...

Pacman / Atari 5200

Pacman / Atari 5200

Pacman

Le petit glouton jaune est un doyen du jeu vidéo. Sorti sur arcade à la fin des années 1970, il est popularisé sur Atari et NES, et connaît très vite un succès flamboyant grâce à sa simplicité. Il est sans conteste l’un des jeux les plus connus qui puissent exister, aussi vieux et mythique que 'Space Invaders' et 'Shuffle Puck'.


L’avis des utilisateurs

0 comments