Le meilleur du moment

Films, concerts, expos, pièces, restos : la crème de l'actu vue par la rédaction • • •

0

Commentaires

Ajouter +

Bar • Ground Control

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

La Cité de la mode n’est pas avare de bars. Après le Wanderlust, le Nüba et le Moon Roof, le ver luisant inaugure pour l’été son bar éphémère : le Ground Control. Largement moins select que ses copains sur le toit, le Ground Control s’affiche comme le pendant underground des Docks. Un héritage street qui ne date pas d’hier. C’est sur cette dalle coulée dans le béton que les

  1. 34 quai d'Austerlitz, 13e
Plus d'infos

Expo • Françoise Huguier

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Quand Françoise Huguier débarque au Mali en 1982, c’est la panne sèche. Après le Japon grouillant de monde, de couleurs et de détails, l’Afrique. Ses paysages délavés, ses superstitions, sa lenteur, son peuple méfiant face à l’objectif. « Je ne suis pas loin de la déprime […]. Est-ce que je sais encore photographier ? Je vais devoir faire preuve d’imagination », écrit la

  1. Maison Européenne de la Photographie 5-7 rue de Fourcy, 4e
  2. Jusqu'à Dim août 31
Plus d'infos

Film • Les Combattants

  • Note: 3/5

Le Festival de Cannes aime visiblement les Adèle. Après ‘La Vie d’Adèle’ d’Abdellatif Kechiche, Palme d’or 2013, Thomas Cailley présentait cette année à la Quinzaine ‘Les Combattants’ – qu’il serait tentant de sous-titrer ‘La Survie d’Adèle’. Adèle Haenel y interprète Madeleine, une ado pas très bien dans ses baskets qui se met sans cesse à l’épreuve. Son

Bar • La Venus noire

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

A Saint-Michel, les bars intimistes ne sont pas légion. Et si vous n’êtes pas du genre à boire votre demi dans une brasserie-paquebot ou que vous n’avez pas besoin de revendre vos livres de poche, le séjour dans le coin peut vite tourner court. C’était sans compter sur cette petite rue presque invisible où autrefois on venait s’engourdir les sens à grand renfort de fée verte.

  1. 25 rue de l'hirondelle, 6e
Plus d'infos

Théâtre • L'été au Lucernaire

Pas de grandes vacances cet été pour le Lucernaire. Le théâtre situé à quelques mètres du Luxembourg ne désemplit pas au mois d’août. Une programmation qui n’aura assurément pas le même charme qu’une dune de sable blond, mais tout de même. Du mardi au samedi, les amateurs de théâtre pourront ainsi assister à deux pièces, ‘Délire à deux’ de Ionesco et/ou ‘Histoires

  1. Lucernaire 53, rue Notre-Dame-des-Champs, 75006
  2. Jusqu'à Sam sep 27
Plus d'infos

Festival • Cinéma en plein air

  • notre sélection

Du 23 juillet au 24 août 2014, le festival Cinéma en plein air est de retour sur les pelouses de la Villette, à deux pas de la Grande Halle, toujours avec une programmation alléchante (et gratuite !) alternant entre monuments éclectiques du septième art (Kubrick, Rohmer, Pialat, Waters, De Palma...) et grands films récents – parmi lesquels on retrouve Gus Van Sant, Michel Gondry, Noémie

Expo • L'Art fait ventre

  • Note: 4/5

« Le ventre de l’homme n’est pas seulement le lieu où siègent ses intestins, mais un second cerveau où nichent ses émotions. ». Dès les premiers pas, l’exposition demande à notre cerveau de faire alliance avec notre ventre. Va-t-elle nous creuser l’appétit ? Plutôt les méninges. 'L’Art de ventre', actuellement au musée de la Poste (temporairement logé au musée du

  1. Musée de la Poste (c/ musée du Montparnasse) 21 avenue du Maine, 15e
  2. Jusqu'au samedi 20 septembre
Plus d'infos

Film • Palma Real Motel

  • Note: 4/5

'L'Education sentimentale' sur une plage de Veracruz : voilà ce que le destin (ou le hasard) propose au jeune Sebastian (Krystian Ferrer), 17 ans, alors qu'il remplace son oncle à la réception du Palma Real Motel. Ensemble de bungalows discrets en bord de mer, l'hôtel est un lieu où se retrouvent des couples adultères - ou des jeunes n'ayant nulle part où se retrouver en catimini. Parmi

Shopping • Walrus

  • prix: 2/4

Le réchauffement climatique a parfois des effets inattendus. Depuis avril 2014, un morse (« walrus » en anglais) a en effet élu domicile près de la gare du Nord, dans une rue passante plus habituée aux décollages de pigeons. Comme son congénère mammifère, cette adresse fait figure d’exception à Paris : un disquaire certes, mais aussi un bar où il fait bon venir boire un café et

  1. 34 ter rue de Dunkerque, 10e
Plus d'infos

Bar • Kiez

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

Quand on nous a dit qu’un biergarten venait d’ouvrir près de Guy Môquet, on s’est dit, l’œil humide et le cœur battant : « Un biergarten ? Ici ? A Paris ? » Tous nos souvenirs (et nos non-souvenirs) de Berlin ont afflué dans une zone de notre cerveau assimilée à la fête et à un alcoolisme latent, déclenchant par la même occasion les muscles de nos zygomatiques. C’est

  1. 24 rue Vauvenargues, 18e
Plus d'infos

Resto • Floyd's Bar & Grill

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Ne vous fiez pas à la façade discrète du Floyd’s Bar & Grill, car ce nouveau-né du quartier Saint-Denis cache plusieurs surprises de taille. A commencer par la pièce principale, presque dissimulée derrière le bar et ouverte sur une cour intérieure. Une grande pièce lumineuse, à la décoration moderne et épurée, où seules quelques plantes viennent parer les recoins. De là,

  1. 11 rue d’Enghien, 10e
Plus d'infos

Expo • Le Mur : Collection Antoine de Galbert

  • Note: 4/5

Comme il y a quelques mois avec 'Théâtre du monde', la Maison Rouge s'applique une fois encore à bousculer nos habitudes en proposant une exposition loin des habituels parcours balisés. Cette fois, pour fêter les dix ans du lieu, c'est la collection de son fondateur, Antoine de Galbert, qui est l'objet de toutes les attentions - plus exactement une partie de sa collection, environ un millier

  1. Maison Rouge 10 boulevard de la Bastille, 12e
  2. Jusqu'au dimanche 21 septembre
Plus d'infos

Shopping • Edwin

  • prix: 3/4

Si la marque de prêt-à-porter ne s’est installée à Paris qu’en octobre 2013, Edwin existe au Japon depuis plus de soixante ans. Passionné de denim américain, son créateur M. Tsunemi a d’abord commencé par importer des jeans des Etats-Unis, avant de se lancer dans la fabrication en 1961. Devenu une référence ultime en la matière, Edwin cartonne dans son pays natal, laissant

  1. 33 rue de Charonne, 11e
Plus d'infos

Film • Maestro

  • Note: 4/5

Réconcilier la poésie du cinéma d’auteur et la comédie grand public : le nouveau film de Léa Fazer avait a priori tout du pari casse-gueule. Et pourtant, ‘Maestro’ tient fort bien la route. A partir d’un scénario autobiographique du regretté Jocelyn Quivrin, traitant de sa rencontre et de son travail avec Eric Rohmer sur son dernier film, ‘Les Amours d’Astrée et Céladon’

  1. En salles

Expo • Oscar Muñoz : Protographies

  • Note: 4/5

Pas la peine de chercher des photos encadrées, sagement alignées sur des murs blancs. Pour Oscar Muñoz, la photographie n'est pas un outil qui lui permet d'appréhender le monde, mais une matière malléable, un filtre qu'il module, adapte, désintègre, transforme, démonte et remonte pour mieux coller à son sujet. Là où la prise de vue consiste à congeler un instant, à écrire la

  1. Jeu de Paume 1 place de la Concorde, 8e
  2. Jusqu'au dimanche 21 septembre
Réservez

Film • Under the Skin

  • Note: 5/5

« Fantastique », le film de Jonathan Glazer l’est dans tous les sens du terme. D’abord parce qu’il mêle les genres avec brio : sous couvert de science-fiction, ‘Under the Skin’ en appelle ainsi tour à tour au road movie, au thriller, au survival, avec de jolis détours par l’érotisme et l’horreur onirique, le tout avec une cohérence, à la fois visuelle et narrative,

Film • Sunhi

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Voir le nouveau film de Hong Sang-soo, 'Sunhi', c’est faire l’expérience d’une impression de déjà-vu dans toute sa splendeur. Parce que les films du réalisateur sud-coréen font non seulement référence à son œuvre antérieure, mais ils ne cessent également de renvoyer à eux-mêmes à travers des dialogues, des situations, de la musique diégétique (qui fait partie de l’action

Resto • Les Sardignac sur le toit

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4

Si l’année dernière, Catherine Kluger et ses fameuses tartes avaient investi les 300 m2 de la terrasse du cinéma Etoile Lilas, cet été, c’est au tour des Sardignac, un couple de scénaristes aux manettes d’un bistrot éponyme situé en face des Folies Bergere, de prendre le relais. Ce n’est pas vraiment haut perché et la vue n’est pas à couper le souffle mais l’espace aéré et

  1. 2 place du Maquis du Vercors, 20e
Plus d'infos

Expo • Tatoueurs, tatoués

  • Note: 4/5

Après avoir orchestré deux expositions à la Halle Saint-Pierre (en 2011 et en 2013), Anne et Julien, fondateurs de la revue HEY! dédiée à l'art « outsider », font entrer le tatouage au musée du quai Branly. En réunissant des vestiges millénaires et des réalisations contemporaines, les commissaires se proposent d'interroger l'évolution du tatouage au fil des siècles, depuis les

  1. Musée du Quai Branly quai Branly, 75007
  2. Jusqu'au samedi 18 octobre 2015
Plus d'infos

Expo • Avec et sans peinture

  • Note: 4/5

Puisque choisir, c’est renoncer, au MAC/VAL on fait simple : on ne choisit pas. Ici, pas question de léser un genre pour en privilégier un autre. On prend son art contemporain avec et sans huile, avec et sans couleur, avec et sans abstraction. Parce que l’inverse n’aurait eu aucun sens. Parce qu’au siècle dernier, la photo et le cinéma ont annihilé la peinture sans tout à fait la

  1. MAC/VAL Place de la Libération, 94404
  2. Jusqu'au lundi 5 janvier
Plus d'infos

Film • Adieu au langage

  • Note: 5/5

A travers son titre comme à travers les idées qu’il lance à la cantonade, ‘Adieu au langage’ ressemble à une révérence, à une ultime pirouette de Jean-Luc Godard. Et disons-le tout de suite : ce qu’on peut trouver dans cette courte missive d'à peine une heure dix est tout simplement incroyable. D'abord d'un point de vue formel, où Godard paraît inventer une inédite 3D

  1. En salles

Film • Bird People

  • Note: 4/5

En transit dans un hôtel international de Roissy, Gary Newman (Josh Charles), ingénieur en informatique travaillant pour une grosse boîte américaine, craque. Laissant filer l’avion qui devait le conduire à Dubaï pour une réunion de première importance, il décide, brusquement, de poser sa démission. Sans préavis. Puis, tant qu’à faire, de quitter femme et enfants – qu’importe

  1. En salles à partir du 4 juin

Bar • Le Lock Groove

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

Encore relativement confidentiel, le Lock Groove représente depuis son ouverture en septembre (2013) une bien sympathique alternative au désormais désuet Café Tournesol – qui soit dit en passant est devenu quasiment insupportable. Mais n’aie crainte Montparnasse, te voici parée d’une adresse digne des meilleurs bars de la rue Oberkampf. Un lieu plein de caractère où l’on boit de

  1. 15 rue Roger, 14e
Plus d'infos

Film • The Homesman

  • Note: 4/5

Relais privilégié des mythes fondateurs américains, le cinéma hollywoodien a longtemps eu tendance à raconter des histoires de héros aux commandes de leur destin, ayant permis à un immense pays de devenir l’un des plus prospères au monde. Comme s’il fallait sans cesse réécrire et rejouer ces pages de l’histoire des Etats-Unis pour que les possibles derrière le fameux « rêve

Théâtre • Situation Rooms

  • Note: 4/5

Au parc de la Villette jusqu'au 25 mai Pendant que la Croisette brillait sous le soleil, à Paris nous étions tous rivés devant 'Situation Rooms', dernière création du collectif Rimini Protokoll. Un spectacle interactif dans lequel 20 spectateurs jouent 10 personnages à l'aide d'un iPad et dans un décor entièrement monté pour l'occasion. Une aventure peu ordinaire que nos deux

Cinéma • La Frappe

  • Note: 4/5

Les amitiés adolescentes contiennent presque toutes une dose de sadomasochisme, une tension latente, qui peut faire basculer l’équilibre précaire des sentiments. C’est le cœur de ce noyau atomique instable qu’étudie le cinéaste sud-coréen Yoon Sung-hyun dans son premier film, ‘La Frappe’, réalisé à la fin de ses études avec un budget ridicule. Il faut croire que la frugalité

Resto • Le Ruisseau

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

Depuis que la capitale française a découvert, trois siècles après le reste de l’humanité, les joies et les vertus du burger, on en a vu défiler à toutes les sauces et surtout, à tous les prix. Le fameux sandwich, revu et corrigé en version boboïsée, avec des ingrédients qui jouent au name dropping et des temps d’attente plutôt ironiques pour un concept qui répond au doux nom de

  1. 65 rue du Ruisseau, 18e
Plus d'infos

Cinéma • Joe

  • Note: 3/5

Quand on connaît la propension d'Hollywood à saboter des bons romans, on ne pouvait que se mordre les doigts d'inquiétude en apprenant l'adaptation d'un remarquable texte, ‘Joe’ de Larry Brown. Grand écrivain de l'Amérique rurale des années 1980-90, Larry Brown (1951-1994) a signé avec ‘Fay’, ‘Sale boulot’, ‘L'Usine à lapins’ ou ‘Joe’, des textes bruts et pénétrants,

Shopping • Maison DoDuDinDon

  • prix: 2/4

Il n’y a pas encore de pancarte sur la porte mais déjà plein de vie dans cette nouvelle boutique amarrée à quelques mètres du canal Saint-Martin. Des jouets en pyramide, des barboteuses pendues aux murs, une cabane en bois dans un coin… Un véritable royaume pour petits humains et adultes guillerets. L’histoire commence en 2009, lorsque la jeune créatrice Anouchka Protopopoff décide

  1. 3 rue Alexandre Parodi, 10e
Plus d'infos

Cinéma • Rétrospective Yasujiro Ozu

L'errance, la famille, les contraintes sociales, l'âge, la picole... Les thèmes qui traversent l'œuvre de Yasujiro Ozu paraissent universels. Pourtant, contrairement à Akira Kurosawa ou Kenji Mizoguchi, Ozu n'aura jamais été connu en Occident de son vivant : ce n'est par exemple qu'en 1978, quinze ans après sa mort, qu'on le découvre en France. La raison de cette longue ignorance du

Film • Métabolisme

  • Note: 5/5

Ce n’est plus un secret : depuis le milieu des années 2000, le cinéma roumain a clairement su émerger comme l’un des plus intéressants et vivants d’Europe, grâce à des réalisateurs comme Cristi Puiu (‘La Mort de Dante Lazarescu’), Cristian Mungiu (‘4 mois, 3 semaines, 2 jours’, ‘Au-delà des collines’), et surtout Corneliu Porumboiu, pour lequel on a vraiment un petit

Film • My Sweet Pepper Land

  • Note: 4/5

La chute de Saddam Hussein n’a pas tout résolu au Kurdistan, mais elle a déjà beaucoup influencé le cinéma d’Hiner Saleem. Après plusieurs années d’exil et de films sur la diaspora kurde de par le monde, le réalisateur retourne, pour la deuxième fois après ‘Dol ou la Vallée des Tambours‘, dans le « triangle des Bermudes » : cette région de non-droit à la frontière entre

  1. En salles

Resto • Paperboy

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

« Demandez, demandez les nouvelles fraîches ! » Chez Paperboy (le petit livreur typique de journaux américains, héros d'un vieux jeu vidéo), ce sont plutôt les produits qui sont frais. En effet, pas de titres de presse dans ce bel espace lumineux mais de la grignote simple, soignée et savoureuse.On s'installe sur l'une des jolies tables en bois clair, à côté d'une cagette de fruits

  1. 137 rue Amelot, 11e
Plus d'infos

Film • L'Etrange Petit Chat

  • Note: 4/5

Jolie réussite que cet étonnant film de fin d’études, d’une économie de moyens joyeuse (plutôt qu’austère), jouant avec malice et inventivité sur la fixité de ses plans. Dans un appartement berlinois, une famille se retrouve : le frangin fait la grasse mat’, sa grande sœur taquine la petite dernière, l’oncle – ou peut-être s’agit-il d’un voisin, ou de l’ex de la

  1. En salles

Shopping • Debeaulieu

  • prix: 3/4

Boutique élégante et épurée, Debeaulieu jongle entre le pastel des fleurs des champs et les couleurs vives de plantes plus classiques. C’est en novembre 2013 que Pierre, trentenaire fraîchement sorti de l’école des fleuristes de Paris, lance son affaire. Cet ancien chasseur de têtes issu de l’industrie pharmaceutique aura choisi les plantes pour exprimer son goût pour la décoration

  1. 30 rue Henry Monnier, 9e
Plus d'infos

Shopping • Papier Tigre

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Même si Papier Tigre peut évoquer à l'oreille le mot papeterie, l'origine du nom de cette boutique provient de l'expression chinoise « un tigre de papier ». Cet aphorisme renvoie à quelque chose ou quelqu'un qui semble menaçant mais se révèle inoffensif en réalité, il « fait référence à un mélange étonnant – la légèreté et la fragilité du papier combinées aux messages et

  1. 5 rue des Filles du Calvaire, 3e
Plus d'infos

Film • Les Chiens errants

  • Note: 4/5

Le cinéma du Taïwanais Tsaï Ming-liang (‘La Saveur de la pastèque’, ‘Visage’) constitue une expérience esthétique, mais c’est aussi et surtout une exploration de la temporalité dans son étirement le plus large, dans sa linéarité profonde, quasi-musicale. Au même titre qu’un morceau de Sunn O))) ou un film de Bela Tarr, ‘ Les Chiens errants’ aplatit ainsi le spectateur,

  1. En salles

Expo • Dries Van Noten

  • Note: 4/5

Yves Klein, Francis Bacon, Damien Hirst… Leur point commun ? Eh non, ça n’est pas la pêche à l’huître, mais (bon d’accord vous l’aviez deviné) Dries Van Noten. Pour son exposition aux Arts décoratifs, le créateur de mode belge a pioché dans les collections du musée pour s’entourer d’œuvres des artistes dont il s’inspire – entre abstractions géométriques de Victor

  1. Musée des Arts décoratifs 107 rue de Rivoli, 1er
  2. Jusqu'au dimanche 31 août
Réservez

Shopping • Tombées du Camion

  • prix: 2/4

Avis aux amoureux du bric-à-brac : une petite perle d’enseigne existe dans la capitale. Exit les brocantes trop chères et autres vide-greniers sans fin. Des petits bidules en tout genre sont à découvrir chez Tombées du Camion. Depuis huit ans, Charles, ancien brocanteur, parcourt les vieilles usines désaffectées à la recherche de lots d’objets oubliés pour alimenter ses trois

  1. 17 rue Joseph de Maistre, 18e
Plus d'infos

Film • Un week-end à Paris

  • Note: 4/5

Après ‘The Mother’ (2003) et ‘Venus’ (2007), voici la troisième collaboration entre le réalisateur de ‘Coup de foudre à Notting Hill’, Roger Michell, et l’écrivain Hanif Kureishi. Et autant vous le dire tout de suite : cette nouvelle comédie romantique est leur meilleure. ‘Un week-end à Paris’ raconte l’histoire de Nick (Jim Broadbent) et Meg (Lindsay Duncan), un

  1. En salles

Shopping • L'illustre Boutique

  • prix: 3/4

Depuis 2011, Marguerite Villotte, jadis commerciale, tient l’illustre Boutique, une petite échoppe nichée dans le passage du Grand Cerf. Son but ? Démocratiser l’illustration. Car, comme l’explique la maîtresse des lieux, si l’illustration est partout (nos magazines préférés, les plus grands jeux vidéo, nos sites web favoris, les livres de nos bambins, etc.), seules quelques

  1. 1 passage du Grand Cerf, 2e
Plus d'infos

Shopping • Le Roi de la Capote

  • prix: 2/4

Ouverte à l’automne 2013 au bord du canal Saint-Martin, la boutique le Roi de la Capote n’est pas un sex-shop mais la première parapharmacie française spécialisée dans la vente de préservatifs. Une vaste gamme s’offre à vous à des prix défiant toute concurrence : des petits, des grands, des vibrants, des parfumés, des colorés, pour homme ou pour femme, renforcés ou très fins,

  1. 106 boulevard Richard Lenoir, 11e
Plus d'infos

Shopping • Le Sept Cinq

  • prix: 2/4

A l’origine de ce concept store du 9e arrondissement, deux amies de longue date diplômées d’école de commerce qui ont compris que l’union faisait la force. D’un côté il y a Audrey qui, après un séjour enrichissant en Pologne, rêvait de créer un salon de thé-librairie en France. De l’autre, Lorna, une vraie passionnée de mode dont l’objectif ultime était d’ouvrir une

  1. 54 rue Notre-Dame de Lorette, 9e
Plus d'infos

Salon de massage • Yuzuka

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4

Si vous n’aviez pas pour habitude de fréquenter le 7e arrondissement, voilà un salon de massage qui pourrait bien bousculer votre routine. Depuis son ouverture à la rentrée 2013, Yuzuka apporte un peu d’esprit zen dans un quartier plutôt réputé pour son musée de l’Armée et ses avenues un brin inhospitalières. Une fois à l’intérieur de la boutique, tout devient agréable,

  1. 62 avenue Bosquet, 7e
Plus d'infos

Shopping • The Nines

  • prix: 2/4

Boutons de manchettes, nœuds papillon, chaussettes, foulards... Messieurs, tout l’attirail du parfait petit dandy se trouve actuellement au 162 rue du Faubourg Saint-Honoré, chez The Nines. « Tout a commencé en Suède il y a cinq ans, explique Erwan un des deux fondateurs, avec l'ouverture de la boutique en ligne de La Maison du Bouton de Manchette, le premier site français spécialisé en

  1. 162 rue du Faubourg Saint-Honoré, 8e
Plus d'infos

Resto • Roca

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Ce n’est pas parce que ça miaule et que ça boit du lait, que c’est un chat. Un peu comme chez Roca. Ce n’est pas parce que le décor, pourtant bien dans l’air du temps – murs en pierres brutes, tables noires et bois blanc –, est un peu trop sage pour être vraiment réjouissant, que les assiettes, elles, manquent de couleur ou de piquant.La carte affiche une sélection de plats

  1. 31 rue Guillaume Tell, 17e
Plus d'infos

Resto • Flat Iron

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Le restaurant Flat Iron a ouvert début juillet 2013, à l’angle de la rue Sainte-Marthe et de la rue de Sambre-et-Meuse. A New York, Flatiron est un petit quartier de Manhattan situé autour d’un building du même nom. Les propriétaires s’en sont donc inspirés pour imaginer la déco : murs en brique rouge, suspensions en aluminium, chaises en bois, bar recouvert de céramique noire,

  1. 38 rue de Sambre-et-Meuse, 10e
Plus d'infos

Resto • Caillebotte

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4

Il aura fallu attendre plus de deux ans pour que l’équipe de notre très aimé bistrot Le Pantruche (une de nos adresses parisiennes favorites) s’exporte et ouvre, à quelques rues à peine, sa seconde adresse. Elle s’appelle Caillebotte, comme le peintre du même nom (Gustave, 1848-1894), conférant aux lieux un doux parfum de modernisme XIXe et ancrant un peu plus encore l’amour du

  1. 8 rue Hippolyte Lebas, 9e
Plus d'infos

Shopping • WAIT

  • prix: 2/4

WAIT est une bouffée d’air frais en plein cœur de la capitale. Ici, ça sent bon la Californie, le sable chaud et les vagues salées de l’été. Spécialisée dans le surf, cette boutique est tenue par les deux créateurs de la marque de lunettes 100 % bois Waiting For The Sun, Julien Tual et Antoine Mocquard. Mais implanter un surf shop à Paris, là où le béton règne en maître,

  1. 9 rue Notre‐Dame de Nazareth, 3e
Plus d'infos

Resto • Professore

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4

Le Professore, c’est un peu le nouvel italien qui vous veut du bien. Colonnes romaines, tables de cantines napolitaines, lumière douce et chaude. On est à peine entré, et déjà cela respire le goût et le bon. La carte, elle, invite au voyage. Pour les entrées, le choix se fait facilement, ce sera deux mille-feuilles, l’un aux aubergines gratinées (9 euros), l’autre au pain sarde,

  1. 7 rue Choron, 9e
Plus d'infos

Shopping • Liquides

Voilà une adresse qui vient s'ajouter à la liste des bars branchés du Marais. Liquides est un spot qui détonne avec sa devanture en noir laqué, son comptoir en laiton, et ses miroirs en guise de décoration, le tout pensé par le célèbre designer Philippe Di Méo. Sauf qu’ici, on sert… des parfums. Accoudé au comptoir, on suit les conseils de la « barmaid » qui nous propose un

  1. 9 rue de Normandie, 3e
Plus d'infos

Street food • Food trucks

Il aura fallu qu'une Californienne bien avisée prenne les manettes d'un camion fumant pour que Paris se pique de la lubie des food trucks. Ainsi depuis deux ans, ils se multiplient comme des petits pains, proposant pizzas, burgers, fish & chips, glaces, petits plats du terroir, spécialités asiatiques ou encore argentines. Ils sont désormais tellement que nous n'avons pas encore eu le temps de

Bar • Le Perchoir

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4

Le tout Paris en parle, et pourtant, rares sont les élus à avoir goûté au charme du Perchoir, ce nouveau bar démentiel à Ménilmontant ouvert sur un large rooftop avec vue panoramique à 360° sur la capitale. Découvrir un tel endroit, ça se mérite, et comme tout nouveau lieu parisien victime de son succès, le monde se bouscule au portillon alors que les places sont limitées.

  1. 14 rue Crespin du Gast, 11e
Plus d'infos

L’avis des utilisateurs

0 comments