Maison de la culture arménienne

  • Restaurants
  • Europe de l'Est
Notre sélection
9e arrondissement

Serait-t-il aussi jubilatoire de venir manger ici, si le lieu n’était si difficile à trouver ? Bien sûr que non. D’abord, il y a cette porte sans numéro devant laquelle il faut passer plusieurs fois avant de comprendre que l’on est bel et bien arrivé à la Maison de la culture arménienne. Puis la bataille qu’il faut livrer avec l’interphone ou encore cette déconcertante balade à travers la paisible cour intérieure. Sans parler des inscriptions en arménien que l’on tente de déchiffrer sans succès, avant de s’engouffrer au petit bonheur la chance dans ces escaliers qui tournicotent, en suivant désespérément une odeur de nourriture pleine de promesses. Des embûches dignes d’une chasse au trésor qui donneront à votre repas un petit goût en plus.

Surtout quand, arrivé au terme de ce périple, vous serez reçu par le sourire ensoleillé de la patronne qui se plie en quatre, vous mijote aux petits oignons et vous appelle « chérie » tout en trottinant entre la cuisine (tenue par son mari) et la salle à manger. Ne vous attendez pas, par contre, à du faste et du clinquant. Rien de haut de gamme ici, mais la décoration simplissime avec ses bibelots et ses drapeaux arméniens, les grandes tables joyeuses qui semblent avoir entendu mille histoires et surtout la cuisine, délicieuse et bon marché, confèrent au lieu un charme tout particulier.

Peut-être est-ce parce que l’Arménie est un petit pays dont l’histoire compliquée (marquée par la persécution par les Turcs avant la Première Guerre mondiale et des relations extrêmement difficiles avec la Russie et l’Azerbaïdjan) a dispersé son peuple aux quatre coins de l’Europe, que celui-ci est resté terriblement attaché à son identité et, à travers elle, à ses traditions culinaires.

Ici, pas de menu. On vient à votre table vous détailler les grands classiques de cette terre jalonnée de prairies et de montagnes. Des choses simples et parfumées, comme ces onctueux beureks au fromage, ce poulet fumé et délicatement épicé, ces réconfortants raviolis à la viande ou ces aubergines légèrement fumées et farcies de bœuf fondant, nichées sur un lit de riz et accompagnées d’une pimpante salade. Des plats délicieux, chaleureux, que du fait-maison, une cuisine auréolée de sourire, tout ça pour la modique somme de 10 euros par personne. Un vrai régal. Et toute une aventure. 

Nom du lieu Maison de la culture arménienne
Contact
Adresse 17 rue Bleue
9e
Paris

Heures d'ouverture Du lundi au samedi de midi à 15h et de 19h à 21h
Transport Métro : Cadet
LiveReviews|0
1 person listening