6e Dimension + Serial Stepperz + Rêvolution

© Pierre Planchenault

Une soirée, trois spectacles et autant de compagnies venues se frotter au large plateau de la Grande Halle. Pour ouvrir le bal, les B-girls de la 6e Dimension présenteront leur show : une performance d’une dizaine de minutes sur la quête de l’homme idéal. Visiblement on a beau n’être qu’entre femmes, les hommes ne sont jamais bien loin. La compagnie exclusivement féminine formée en 1998 et connue pour l’incroyable diversité de son langage chorégraphique offrira à Hautes Tensions un avant-goût de leur prochaine création. Dans un registre plus masculin mais tout aussi inspirant, les Serial Stepperz (un collectif issu de plusieurs ensembles dont Wanted Posse) présenteront ‘Change the Rules’ une création à douze danseurs. Un parti pris contre la gravité où le break se teinte de clubbing et où les danses africaines influencent la house. Et pour clore cette énergique session, Hautes Tensions a fait appel au chorégraphe Anthony Egéa formé notamment au Dance Theater de Alvin Ailey à New York. Au cœur de ‘Rage’, six danseurs originaires du Libéria, du Mali ou encore du Burkina Faso et autant de regards sur une Afrique contemporaine si souvent mal racontée. Présentée en février 2012 au Glob Théâtre de Bordeaux, la rage de Rêvolution puise son ardeur dans le krump (danse née dans les ghettos de Los Angeles et immortalisée par David Lachapelle dans ‘Rize’), le hip-hop ainsi que des danses plus traditionnelles. Foot, sape et républiques bananières.

Site Web de l'événement http://www.villette.com/fr/
LiveReviews|0
1 person listening